Christianisme contre capitalisme ? L’économie selon Jésus-Christ, de Falk van Gaver

Notre ami et ancien chroniqueur Falk van Gaver, depuis qu’il a écrit ce livre, a perdu la foi et l’a fait savoir publiquement. Il est dommage que le lecteur de ce livre, qui s’appuie très largement sur des extraits de l’enseignement de l’Église, n’en sache rien. Un avant-propos pour l’expliquer aurait été bienvenu. Mais n’importe, les arguments catholiques avancés par l’auteur n’en demeurent pas moins valables. Il s’en prend avec une belle verve et une certaine provocation à la modernité libérale et technicienne dans ce qu’elle a de plus déshumanisante, à la puissance d’un capitalisme financier obsédé de rentabilité qui a réussi à évincer le politique au profit de l’économique, il nous livre aussi sa vision de la pauvreté chrétienne et de la nécessité de changer nos modes de vie consuméristes, au point d’en appeler à l’insurrection… Ces développements suscitent la réflexion, et ce d’autant plus qu’ils sont très engagés et fort radicaux, et à ce titre pas toujours représentatifs de l’équilibre et de la nuance dont fait preuve la doctrine sociale de l’Église.

Christophe Geffroy

Christianisme contre capitalisme ? L’économie selon Jésus-Christ, de Falk van Gaver, Cerf, 2017, 174 pages, 14 €.

© LA NEF n°297 Novembre 2017

À propos Christophe Geffroy

Christophe Geffroy
Fondateur et directeur de La Nef, auteur notamment de Faut-il se libérer du libéralisme ? (avec Falk van Gaver, Pierre-Guillaume de Roux, 2015), Rome-Ecône : l’accord impossible ? (Artège, 2013), L’islam, un danger pour l’Europe ? (avec Annie Laurent, La Nef, 2009), Benoît XVI et la paix liturgique (Cerf, 2008).