Lettre à un jeune chrétien, et à ceux qui ignorent qu’ils le sont, de Christiane Rancé

Christiane Rancé est l’auteur de biographies, dont celle consacrée à Thérèse d’Avila pour laquelle elle a obtenu le Prix de l’essai de l’Académie française en 2015. Elle a aussi publié des essais intimistes autour de la foi et du christianisme. C’est dans cette dernière veine que s’inscrit sa Lettre à un jeune chrétien et à ceux qui ignorent qu’ils le sont. Un livre qui parle d’amour, de foi, d’espérance, d’engagement et du bonheur d’être chrétien. Sans pour autant en masquer la difficulté contemporaine. Bien au contraire, en France : « La situation est bien plus épineuse dans la vie quotidienne pour ceux qui s’exposent dans ce qu’ils croient, dès que leur foi s’affiche chrétienne. Je ne ferai pas l’affront aux chrétiens qui sont assassinés par milliers dans le monde de parler, concernant ceux-là, de martyre. Mais dans le milieu qui fait la mode et qui la critique, dans celui très officiel de la politique et de la culture, il est permis d’appartenir à n’importe quelle religion, ou à aucune, sauf d’être catholi­que. » Un livre au ton empli d’espérance qui fait du bien à son lecteur !

Matthieu Baumier

Lettre à un jeune chrétien, et à ceux qui ignorent qu’ils le sont, de Christiane Rancé, Tallandier/Essais, 2017, 156 pages, 14,90 €.

© LA NEF n°299 Janvier 2018

À propos Matthieu Baumier

Matthieu Baumier
Auteur d'essais, L’Anti Traité d’Athéologie (Presses de la Renaissance, 2005), La démocratie totalitaire (Presses de la Renaissance, 2007) et de romans, Les apôtres du néant (Flammarion, 2002), Le manuscrit Louise B (Les Belles Lettres, 2005). Collaborateur de La Nef, il écrit également dans diverses revues, dont Causeur, La revue Littéraire ou Le Figarovox. Il est aussi poète (Le Silence des pierres, Le Nouvel Athanor, 2013).