Idées (Philosophie)

Un Québécois amoureux de la France

Sociologue et philosophe, Mathieu Bock-Côté, figure de la vie intellectuelle québécoise, s’est également imposé en France par la pertinence et l’indépendance de sa pensée, à contre-courant du politiquement correct. Il répond à nos questions à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Le nouveau régime. La Nef – Avant d’aborder votre dernier livre, un mot d’abord sur vous : ...

Lire la suite...

L’utopie humanitaire et le christianisme

Les cauchemars du XXe siècle ne nous ont-ils rien appris ? Notre monde n’a pas fait le deuil de l’utopie et rêve toujours de s’affranchir de la condition humaine. La version présente est la doctrine humanitaire qui est certes quelque peu chahutée aujourd’hui mais n’en reste pas moins la doctrine dominante en Occident. La promesse est celle-ci : à l’horizon se ...

Lire la suite...

Le nœud coulant de la laïcité

Selon la vulgate moderniste (qu’elle soit d’inspiration marxiste ou libérale), les phénomènes religieux semblaient devoir se dissoudre dans une humanité enfin épanouie et adulte. Le progrès des sciences et des techniques, le développement de l’instruction, la croissance économique, l’amélioration des conditions de vie que le sens de l’histoire allait nécessairement générer étaient censés condamner à terme ce résidu de l’ancienne ...

Lire la suite...

L’idéologie de l’illimité

Une partie influente de la gauche cherche dans les lois « sociétales » un changement de civilisation où la notion même de limite aurait disparu pour toujours plus de liberté. Dans le paysage intellectuel français, la gauche continue de tenir une position privilégiée. C’est elle qui domine dans les médias, les universités, la culture, les tribunaux. La gauche est globalement acquise à ...

Lire la suite...

La « pensée unique »

Le « politiquement correct », venu d’outre-Atlantique, s’est développé à partir des années 1990. Histoire et analyse d’un phénomène inquiétant qui bride la liberté de parole. Toute langue est un code, et ce code détermine des catégories de pensée. George Orwell l’avait bien montré dans 1984 : qui contrôle le pouvoir de définir les mots contrôle aussi les esprits. C’est la raison pour laquelle ...

Lire la suite...

Une vie plus humaine

Olivier Rey, mathématicien et philosophe, poursuit une œuvre originale et forte dénonçant la course à la taille qui caractérise notre modernité, il s’interroge aussi sur l’intrusion du nombre et de la statistique dans nos sociétés développées ; il nous convie à des vies plus humaines. La Nef – Vous publiez un essai sur le nombre, la place envahissante des statistiques ...

Lire la suite...

Maritain, le philosophe de la Cité

En tant que philosophe politique, Maritain a cherché la meilleure organisation de la Cité qui intègre une vision chrétienne de la personne humaine dans un univers pluraliste. Jacques Maritain a été avant tout un immense philosophe catholique, l’un de ceux qui a le plus contribué à faire revivre saint Thomas d’Aquin. Il a été aussi, par la force des choses, ...

Lire la suite...

Etre conservateur

Roger Scruton est l’un des grands philosophes anglais actuels, reconnu outre-Manche, professeur dans les plus grandes universités anglo-saxonnes (Oxford, Boston, Cambridge) et auteur d’une quarantaine d’ouvrages. Il est « un conservateur intellectuel » anglais – il est « inhabituel » d’être les deux à la fois, précise-t-il avec humour. Son livre le plus accompli sur le conservatisme vient d’être publié en français (1), ce qui ...

Lire la suite...

Du bienfait des limites

Nous avons eu la joie de faire intervenir dans nos colonnes les plus grands intellectuels français, de Chantal Delsol à Pierre Manent, en passant par Marcel Gauchet, Alain Finkielkraut, Jacques Julliard et quelques autres. Alain de Benoist n’est pas chrétien et nous divergeons ainsi sur certains points, mais c’est un grand esprit ouvert au débat et avec lequel les convergences ...

Lire la suite...

Le malheur français

Marcel Gauchet est l’un de nos intellectuels majeurs. Son dernier livre, Comprendre le malheur français (1), propose une analyse sans concession de la situation de notre pays et à rebours de la doxa médiatique. De quoi le faire basculer définitivement dans le camp des « pestiférés » ! Dans le panorama de la vie intellectuelle française, Marcel Gauchet occupe une place de ...

Lire la suite...

La subversion par les droits de l’homme

Le concept de démocratie s’est brouillé à l’époque contemporaine. Désormais nombre d’officiels tendent à assimiler la démocratie au règne des droits de l’homme. Mais c’est corrompre le vocabulaire. Nos régimes sont des démocraties libérales, ce qui entre autres choses les distingue des démocraties antiques. Ils sont démocratiques en ce sens que le pouvoir a son origine dans la volonté des ...

Lire la suite...

Liberté, égalité, féminité ?

Entre défense des femmes et liberté de genre, le féminisme est mal pris : comment émanciper le sexe féminin, tout en niant sa spécificité ? Si rien ne distingue les femmes des hommes, comment expliquer les discriminations systématiques dont elles sont victimes ? En réalité le dilemme recoupe celui, classique, entre justice et égalité. Faut-il soumettre les hommes et les ...

Lire la suite...