Culture

Hannah Arendt : le souci du monde

Née en Allemagne en 1906, décédée en Amérique en 1975, la philosophe Hannah Arendt aura suivi dans son existence comme dans sa pensée les tribulations et les évolutions d’une Juive européenne du XXe siècle – avec un anticonformisme délibéré. «Le non-conformisme, disait-elle, est la condition sine qua non de l’accomplissement intellectuel. » Penseur politique polémique, à l’écart des académies, des ...

Lire la suite...

John Bardburn : Un fol-en-Christ moderne

Fils d’un pasteur anglican, John Bradburne naquit en Angleterre en 1921. Converti au catholicisme, il parcourt le monde, vagabond du Christ dans un esprit franciscain. Il vécut dix-sept ans avec les lépreux en Rhodésie et fut assassiné le 4 septembre 1979. «Ce qui est folie dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre les sages » (1 Co 1, 27) ...

Lire la suite...

Pierre Schœndœrffer

Pierre Schœndœrffer nous a abandonnés, pour la première fois. Qui sera aussi bien sûr la dernière. Et ce n’est pas peu de dire qu’il nous abandonne dans un sale moment : ce petit prince, qui s’est piqué plus qu’à son tour aux épines de la rose qu’il aimait, est donc retourné aux étoiles dont la lumière ne faiblit pas, vers ...

Lire la suite...

Du blasphème à l’Épiphanie

Corpus Christi en 2001. Piss Christ, cet été en Avignon. Le spectacle de Romeo Castellucci sur le concept du visage de Dieu, récemment. Aujourd’hui Golgotha Picnic : le Christ se roule dans la matière fécale, tandis que de la plaie de son côté sortent des billets de banque. Le Crucifié est traité de « chien de pyromane », de « ...

Lire la suite...

Surmonter nos divisions

Depuis la mi-octobre, une pièce de théâtre de Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du Fils de Dieu, n’a cessé de susciter de vives réactions chez nombre de chrétiens qui y ont vu une provocation blasphématoire. D’autres chrétiens ont fait de cette pièce une lecture différente, suscitant des débats qui ont pris une ampleur et une violence fort regrettable. ...

Lire la suite...

Petite mise au point

L’affaire Castellucci aura eu des conséquences fâcheuses pour tout le monde, en témoigne la violence des passions qu’elle a déchaînées. Certains continuent de croire qu’elle aura permis l’émergence de je ne sais quelle fierté catholique. Libre à eux de le penser et grand bien leur fasse. Si j’y reviens, c’est qu’il se trouve que j’ai moi-même, après un premier papier ...

Lire la suite...

Alexandre Soljénitsyne : la passion de la vérité

J’avais dix-neuf ans, quand la nouvelle de l’expulsion d’Alexandre Soljénitsyne fut annoncée par les radios occidentales diffusant en direction de l’URSS. Comme d’autres jeunes Soviétiques, je savais qu’un conflit l’opposait aux autorités, sans que sa nature exacte me soit pour autant connue. Nous étions alors soumis à un flot de propagande communiste massif mais inefficace dans le fond, car l’homo ...

Lire la suite...

Nouvelle théologie ?

Dans ce que l’on a identifié comme une nouvelle vague de théologiens politiques chrétiens, dont l’écume serait Radical Orthodoxy, on fait beaucoup de cas de William Cavanaugh, jeune laïc américain qui, pour avoir vécu au Chili, dispose d’un œil avisé sur l’état politico-religieux de l’Amérique latine. Un œil vif, scrutateur et érudit, mais peut-être un tantinet trop latino-centré pour garder ...

Lire la suite...

Qu’est-ce que le négationnisme ?

En raison de sa nature et de son ampleur, le génocide perpétré par le régime nazi contre les juifs a profondément marqué l’histoire contemporaine. La manifestation la plus paradoxale de cette empreinte est fournie par l’entreprise qui consiste à nier la réalité de ce génocide. Qualifiée de « révisionniste » par ses promoteurs pour lui donner un semblant de scientificité, ...

Lire la suite...

Que doit l’Europe à l’Islam ?

Le livre de Sylvain Gouguenheim, qui prend à rebrousse-poil certaine doxa relative au monde arabo-musulman, vient remuer la fange du marigot. Analyse et décryptage d’une époque scientiste qui craint l’objectivité. Et la vérité. Depuis quelques décennies, une idée, née dans certains milieux bien-pensants européens, s’impose comme une certitude : sans l’apport culturel des « Arabes », le Vieux Continent n’aurait ...

Lire la suite...

De St Colomban à Strauss-Kahn

Nous avons un gros problème. Comme ils disent dans les séries américaines. C’est que le mal moderne autant que sa critique sont des héritages déviés du message chrétien, lequel à la fois comme source et comme salut a été biffé des consciences. En quoi les chrétiens sont toujours tenus comme responsables, voire coupables de tout, de quelque camp que vienne ...

Lire la suite...

Mai 68 : le désordre qui n’en finit pas

Il ne s’agit pas, quarante ans après, de revenir pour la énième fois sur le récit des événements. Ni de peser les différentes raisons d’un phénomène non seulement français mais bel et bien mondial. Cette révolte de la jeunesse ne peut certainement pas être comprise de la même manière à Prague et à Berkeley, à Varsovie et à Rome. Le ...

Lire la suite...