Culture

Irlande : une singulière destinée

Alexandra Slaby connaît bien l’Irlande à laquelle elle vient de consacrer un beau livre. Elle nous parle de l’histoire de ce pays singulier et de la situation actuelle de l’Irlande. La Nef – Le statut de l’Irlande dans l’histoire de l’Europe n’est-il pas unique ? Un pays aussi longtemps occupé et persécuté, comment l’expliquer dans un espace de civilisation comme l’Europe ? ...

Lire la suite...

L’Ulster apaisé

Les six comtés de l’Ulster furent exclus du traité de 1921 et restèrent attachés à la Couronne britannique. Ils ont été le théâtre de troubles sanglants de 1968 jusqu’à l’accord du Vendredi Saint. Signé le 10 avril 1998 par les premiers ministres du Royaume-Uni (Tony Blair), de l’Irlande (Berthie Ahern), les nationalistes du SDLP (John Hume) et du Sinn Féin ...

Lire la suite...

Indépendance irlandaise : le prix à payer

Les nationalistes irlandais, par leur pugnacité, finirent par obtenir un État libre par le traité de Londres en décembre 1921, mais le prix à payer fut lourd. Analyse. L’Irlande a beaucoup changé depuis ce matin de Pâques 1916 où l’agitation a gagné les rues de Dublin. La belle île verte conserve certes ses magnifiques paysages, beaucoup plus variés d’ailleurs que les ...

Lire la suite...

Irlande : histoire de l’indépendance

Dublin fut le théâtre, dans la semaine qui suivit Pâques 1916, d’une insurrection dans le but d’obtenir l’indépendance de l’Irlande. Ce fut un échec qui ouvrit cependant la voie à l’émancipation du joug britannique. Regards, un siècle plus tard, sur cette histoire et sur l’Irlande actuelle. De 1913 à 1923, les Irlandais prirent les armes pour défendre leurs droits, affirmer ...

Lire la suite...

L’Eglise et la démocratie

« L’Église apprécie le système démocratique » (n. 46), écrivait Jean-Paul II dans l’encyclique Centesimus annus (1991). Et à maintes reprises, les papes contemporains ont réaffirmé un même attachement de l’Église à la démocratie, ne laissant planer aucun doute sur la sincérité et la profondeur de ce soutien. Soutien, toutefois, qui doit être relativisé par le fait que l’Église n’est liée à aucun type ...

Lire la suite...

Histoire des intellectuels

La plupart des historiens s’accordent pour voir dans l’affaire Dreyfus (1894-1906) le moment où émerge en France la figure de l’« intellectuel ». En publiant son célèbre « J’accuse… ! » adressé au président de la République, Félix Faure, à la Une de l’Aurore le 13 janvier 1898, Émile Zola ouvre la voie à l’intervention des gens de l’esprit dans les débats qui agitent ...

Lire la suite...

Conflit de civilisation

Finalement, toute l’histoire est un crime contre l’humanité. Le néolithique fut un crime contre l’humanité, les Aztèques aussi, Byzance aussi, la Chine impériale encore, l’Égypte ancienne, l’Empire ottoman, les Barbaresques, les Vikings, le royau­me du Dahomey, les Aborigènes, l’anarchisme européen, la République française. Sans oublier l’Inde, l’islam et le royaume de Thulé, ou les Mérovingiens. Bref, on pourrait même dire ...

Lire la suite...

Entre négationnisme et repentance

L’un des paramètres essentiels et indispensables de survie du totalitarisme est l’appropriation du passé. Le premier à l’avoir montré est le génial Orwell qui n’est jamais allé en URSS, il lui a suffi de côtoyer en Espagne les apparatchiks soviétiques pour faire cette constatation. Appropriation telle que dans le monde de 1984 il fallait remettre au facteur le quotidien de ...

Lire la suite...

Film Silence : les ambiguïtés

Avec Silence, sorti en salles le 8 février 2017, le cinéaste américain Martin Scorsese nous offre un film à la fois grandiose et terriblement ambigu sur le martyre et l’apostasie. Point de vue. Le film que Martin Scorsese a tiré du roman de Shûsaku Endô, Silence (1), paru en 1966, est à la fois grandiose, exceptionnel et en même temps ...

Lire la suite...

Reprendre le pouvoir

«Il n’y a pas d’idée chrétienne du pouvoir, mais une modification de tout pouvoir par le Christ », assurait Pierre Boutang dans son Reprendre le pouvoir (1) que les éditions Les Provinciales viennent de rendre accessible à nouveau au lecteur curieux de connaître le monde dans lequel il vit. Pour avoir été écrit en 1977, ce livre fondamental n’a pas vieilli, ...

Lire la suite...

Politique de Benjamin Constant

Aristocrate chez les démocrates, révolutionnaire parmi les gens d’Ancien Régime, Benjamin Constant (1767-1830) était aussi l’observateur exact et rigoureux de lui-même. Cette petite phrase nette : « Je passerai comme une ombre sur la terre, entre le malheur et l’ennui », aide à comprendre une nature inquiète, compliquée, qui atteignait au stoïcisme par la lucidité. Fils de Juste Constant de Rebecque, colonel ...

Lire la suite...

Socialisme ?

Socialisme, voici un mot qui ne plaît guère chez les catholiques, qui évoque la menace bolchevique ou le règne de la gabegie d’État depuis la mitterrandie… Le socialisme est immédiatement classé à gauche, même si ce n’est plus à l’extrême-gauche, et l’on peut d’ailleurs légitimement se demander en quoi le Parti Solférinien (PS) mérite encore l’épithète socialiste. Quoi qu’il en ...

Lire la suite...