Lectures

Livres : recension d’Avril 2018

Obscures lumières. La révolution interdite, de Bertrand Vergely, Cerf, 2018, 228 pages, 18 €. Obscures lumières, un titre et un livre courageux. Il fait rarement bon, en France, critiquer les Lumières, lesquelles nous auraient fait sortir de « l’obscurantisme » du passé, catholique évidemment, pour entrer dans une modernité faste où régnerait une pensée éclairée et libre. C’est l’image d’Épinal que l’école ...

Lire la suite...

Un temps pour mourir. Derniers jours de la vie des moines, de Nicolas Diat

Qui, sinon nos frères moines, ose encore réellement être chrétien aujourd’hui ? Réellement, c’est-à-dire, entre autres, vivre, ce « temps pour mourir » évoqué par le titre du beau récit écrit par Nicolas Diat. Vivre dans le présent du temps qui est et non, comme nous y sommes maintenant souvent contraints, dans l’immédiateté illusoire. Nicolas Diat est l’auteur de plusieurs ouvrages co-écrits ...

Lire la suite...

Juan Manuel de Prada, Mourir sous ton ciel

Dès ses premiers ouvrages publiés, l’Espagnol Juan Manuel de Prada s’est imposé comme l’une des grandes révélations de sa génération. Pour ma part, c’est fort tard que je l’ai découvert, avec L’imposture, roman qui a pour toile de fond historique le Front de l’Est pendant la Seconde Guerre mondiale et comme ressort la faiblesse humaine. Une rencontre à Madrid avec ...

Lire la suite...

Balkans, la fracture, d’Alexis et Gilles Troude

Il y a en Europe orientale une zone hautement instable et lourde de menaces pour l’ensemble du Vieux Continent. La lecture du livre d’Alexis et Gilles Troude, tous deux historiens et spécialistes de cette région, est d’une grande pertinence pour en prendre la mesure. Les auteurs passent en revue la situation institutionnelle, sociale et religieuse de chacun des nouveaux États ...

Lire la suite...

Le sens de l’Islam. L’Apocalypse ou la Trinité, de Patrice Guillamaud

Le sens de l’Islam. L’Apocalypse ou la Trinité, de Patrice Guillamaud, Éditions Kimé, 2017, 196 pages, 20 €. Dans l’introduction, le philosophe Patrice Guillamaud oppose le mot « sens » à « essence » : « Le sens d’une chose est à la fois sa direction et sa signification, son orientation et son intelligibilité, son but, sa fin, sa fonction et son utilité d’une part, ...

Lire la suite...

Claude Duboscq, de l’abbé Gilles Duboscq

L’abbé Gilles Duboscq est le plus jeune fils du compositeur Claude Duboscq (1897-1938), qu’il a passé sa vie à tenter de faire connaître. Aujourd’hui il publie un livre qui, par les sources utilisées et par les documents qu’il reproduit, est désormais l’ouvrage de référence sur ce musicien méconnu. Claude Duboscq est né dans une famille de grands bourgeois bordelais qui ...

Lire la suite...

Un cardinal rouge sang : Don Ernest Simoni, de Mimmo Muolo

Don Ernest Simoni, Albanais, est le dernier prêtre vivant passé à travers l’épreuve de la terrible persécution communiste, il nous rappelle une page d’histoire qui ne remonte qu’à quelques décennies puisque la dictature n’est tombée qu’en 1990 ; cette page, écrite avec le sang des martyrs, ne doit être ni méconnue ni oubliée. Entre 1945 et 1990, l’Albanie est sous ...

Lire la suite...

Requiem pour le rêve américain, de Noam Chomsky

Linguiste mondialement connu, philosophe et activiste politique de gauche, Chomsky a souvent pris des positions polémiques, et parfois provoqué le scandale. En 1979, il signait une pétition en faveur de Faurisson. Chomsky avait ensuite expliqué que défendre la liberté d’expression d’un individu ne revient pas à soutenir ses idées. Une position plus facile à comprendre outre-Atlantique, où la notion de ...

Lire la suite...

Le 4 septembre 1870. L’invention de la République

Étonnant paradoxe : si le 4 septembre 1870 est une date essentielle de notre histoire, puisqu’il a vu « l’invention » d’une République qui a duré 70 ans, contribuant à enraciner ce régime dans notre pays, sa mémoire est occultée. Et c’est le 14 juillet qui a été choisi comme fête nationale. C’est à l’expliquer que Pierre Cornut-Gentille consacre un livre passionnant, ...

Lire la suite...

Mon corps ne vous appartient pas, de Marianne Durano

Mon corps ne vous appartient pas est sous-titré en forme de bandeau « Contre la dictature de la médecine sur les femmes », sous-titre et bandeau maladroitement commerciaux qui ne disent pas, loin de là, la force, la qualité et l’intérêt de ce premier essai de Marianne Durano. Normalienne, agrégée de philosophie, professeur de lycée et mère de deux enfants, l’information est ...

Lire la suite...

Charles Balley (1751-1817), Maître du Curé d’Ars, de l’abbé Bernard Gallizia

Qui fut l’abbé Balley, dont la cause de béatification va s’ouvrir prochainement ? Le « Maître » de saint Jean-Marie Vianney. Il a été son protecteur, son professeur, son modèle de vie sacerdotale. Il est le seizième et dernier enfant de sa famille qui comptera notamment deux filles religieuses et trois garçons prêtres dont l’un finira martyr, guillotiné en 1794. Charles va ...

Lire la suite...

Le vrai Moyen Âge, au-delà des idées reçues, sous la direction de Nicolas Weill-Parot et Véronique Sales

Il n’est jamais trop tard pour prendre de bonnes résolutions, même si la nouvelle année est maintenant bien avancée. Malgré tout, engageons-nous à ne plus renvoyer une idée déplaisante, un personnage hideux, un film monstrueux, un livre abscons ou un homme politique tyrannique vers ce que nous appelons avec dédain le « Moyen Âge ». On sait depuis longtemps ce que contient ...

Lire la suite...