Politique

1918 : des alliances en Europe

La politique a de multiples branches, qui ont au moins un point commun : on ne peut les saisir sans une solide érudition historique, l’histoire étant bien l’autre nom de la politique – au sens le plus noble de ce terme qui en a tant, du meilleur au pire. Longtemps, l’étude de l’histoire a tenu lieu de science politique, science ...

Lire la suite...

Israël : vers une judéisation intégrale

Il fallait s’y attendre : le transfert de l’ambassade des États-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, effectué en grande pompe le 14 mai dernier, à l’occasion du 70e anniversaire de l’indépendance d’Israël, allait encourager les dirigeants de cet État à poursuivre leur dessein de judaïsation intégrale. Deux mois après, une étape décisive dans cette voie a été franchie par l’adoption d’une loi ...

Lire la suite...

Migrants : un étrange rapport

L’étrange association More in common, qui se définit elle-même, sans rire, juré craché, comme « une nouvelle initiative internationale, présente en France, qui a pour ambition d’immuniser nos sociétés contre la tentation du repli identitaire, social et culturel », a publié récemment un rapport sur la perception des « migrations » par les catholiques français. Il en ressortirait, selon elle, qu’encadrant deux groupes de ...

Lire la suite...

Europe : marquer contre son camp

On a beau savoir que le sport en général (et le foutebole en particulier) constitue l’un des ingrédients les plus efficaces de l’extraordinaire involution du monde de la technique et de la marchandise qui étend partout ses ravages, on n’échappe pas aux plis de l’esprit qu’il nous fait prendre, surtout en période de coupe du monde. Du moins cette circonstance ...

Lire la suite...

Le « mâle blanc » et les banlieues

Naguère, les Occidentaux qui avaient goûté à l’Asie souffraient, disait-on, du mal jaune, sorte de maladie intérieure qui toujours les rappelait vers ces rives extrême-orientales où ils avaient éprouvé certain bonheur que les souffrances qui avaient pu s’y mêler ne diminuaient pas. Aujourd’hui, dans un mauvais jeu de mots que l’on ose pourtant, on pourrait dire que la France souffre ...

Lire la suite...

La question palestinienne

L’Europe n’a pas fini de payer son indifférence, ou son suivisme, sur la question palestinienne ; ni de méditer la prescience du Général de Gaulle qui, lors de sa conférence de presse du 27 novembre 1967 (celle du « peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur »), relata ainsi la mise en garde qu’il avait faite, peu avant qu’Israël ne lance la ...

Lire la suite...

Rome recadre la finance

Mgr Ladaria, préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi, et Mgr Turkson, préfet du Dicastère pour le Service du développement intégral, ont publié conjointement le 17 mai Oeconomicae et pecuniariae quaestiones, « Considérations pour un discernement éthique sur certains aspects du système économique et financier actuel ». On n’a guère l’habitude de voir Rome se plonger ainsi dans un ...

Lire la suite...

Emmanuel Macron et la laïcité

Le discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins, le 9 avril, est assurément un événement historique. Il suffit, pour s’en convaincre, de relire ce que ses prédécesseurs ont pu dire sur l’Église catholique. Aucun n’était allé aussi loin dans la compréhension et même l’admiration du rôle historique et actuel joué par les catholiques. Même les discours déjà novateurs de Nicolas Sarkozy au ...

Lire la suite...

La dernière bataille du rail

Si vous voulez que le printemps soit chaud et plein d’engueulades en famille se trouvent actuellement deux sujets à votre disposition : les frappes en Syrie et la « réforme » de la SNCF. Passons pour cette fois pudiquement sur le premier. Le second est passionnant en ceci qu’il contient d’innombrables névroses françaises, qui font parfois notre génie si particulier. Au premier ...

Lire la suite...

De la dictature contemporaine et du totalitarisme nouveau

Tribune libre de Patrice Guillamaud sur le caractère dictatorial de nos démocraties modernes en examinant le cas français après l’élection d’Emmanuel Macron. Au XVIe siècle, dès l’âge de dix-huit ans, le jeune La Boétie avait formulé un paradoxe et un problème politiques fondamentaux. Il s’était d’abord demandé comment il était possible qu’un homme sans envergure, fade, mièvre et insignifiant pût ...

Lire la suite...

« Réparer le lien » entre l’État et les monastères

Dans son discours du 9 avril aux Bernardins, devant la Conférence des évêques de France, Emmanuel Macron, après avoir exprimé son « sentiment que le lien entre l’Église et l’État [s’était] abîmé » et qu’il convenait de le « réparer », a tenu à « saluer tous ces prêtres et ces religieux qui de cet engagement ont fait leur vie ». A ce propos, comme acte concret ...

Lire la suite...

Trois oublis fatidiques

On ne saurait mieux conclure notre tour d’Europe sans chercher les causes de l’effondrement politique qu’elle a subi en un siècle –1917 exactement. Le continent qui naguère rayonnait partout dans le monde d’une insolente puissance se trouve en voie de balkanisation, voire d’un partage entre les puissances (turque pour sa part méditerranéenne, russe pour sa part orientale, étatsunienne pour sa ...

Lire la suite...