Politique

Macron, le nouveau Bonaparte

«Je veux le pouvoir. Je veux le pouvoir fort », écrivait le jeune Balzac, qui ne l’obtint certes pas, mais se délivra de cette obsession dans des personnages de roman, qui, depuis, constituent le fond de notre imaginaire français en matière d’ambition politique. Emmanuel Macron est certainement un Balzac qui a réussi : les législatives, envoyant à l’Assemblée 350 députés d’un ...

Lire la suite...

Europe ou européisme ?

Érigé, par ses continuateurs spirituels, en incarnation totémique de l’œuvre communautaire, panthéonisé à l’occasion du centenaire de sa naissance, Jean Monnet (1888-1979), aux yeux duquel n’existait point de salut hors du dépassement des cadres nationaux, a-t-il servi les objectifs dominateurs d’une oligarchie mondialisée se représentant comme l’avant-garde éclairée du progrès humain ? L’enquête approfondie et passionnante de Bruno Riondel (1) ...

Lire la suite...

Le gros mot qui fâche !

Hervé Le Bras, démographe de gauche, bonne conscience de la bien-pensance, et Renaud Camus, ostracisé pour avoir osé parler de « Grand Remplacement » à propos de l’immigration, ont publié chacun un essai au même moment, le premier confirmant paradoxalement les thèses du second qui font scandale. Explications. En 1891, un recensement des étrangers par la République française – la notion d’immigré n’existant ...

Lire la suite...

Le complaisance envers l’extrême gauche

Le caricatural Philippe Poutou aura vendu la mèche dans sa candeur et un mauvais français : « Nous, on pense qu’y faut désarmer les flics. Comme ça, personne aura envie de leur tirer dessus. » La France, et une bonne partie du monde occidental, contient toujours parmi elle quelques dizaines de milliers de militants d’extrême gauche, parfois renommés d’ultra-gauche pour les rendre ...

Lire la suite...

Depuis le raid américain inattendu en Syrie, le 7 avril, contre un aéroport militaire du régime de Bachar El-Assad, puis après le largage, sur une base djihadiste de l’État islamique en Afghanistan, le 13 avril, d’une bombe surpuissante (MOAB), l’administration Trump a semblé sceller ainsi un virage stratégique à 180 degrés, rompant subitement avec les affirmations néo-isolationnistes du candidat de campagne, ...

Lire la suite...

Sur « l’Etat caché »

La vie intellectuelle états-unienne, qui a peu d’influence sur la politique de Washington malgré sa richesse et sa vigueur, est agitée depuis plusieurs années par un concept neuf, que nous avons déjà mentionné dans ces colonnes sous son nom d’origine, le « deep state » – traduit généralement par « État profond » ou « État silencieux », on pourrait aussi bien le nommer « État caché » ...

Lire la suite...

Une belle escroquerie

Le second tour annoncé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen aura donc bien lieu, consacrant ainsi l’élimination historique des deux principaux partis de gouvernement de la Ve République, de gauche et de droite. Même nos médias sont obligés d’admettre que cela manifeste un rejet massif de la classe politique, mais ils se gardent d’évoquer l’escroquerie qu’il y a à ...

Lire la suite...

Syrie : symptôme d’un nouvel ordre mondial

Jamais sans doute un conflit n’avait polarisé autant les opinions ni suscité autant de débats. Au point même que la question israélo-palestinienne s’est trouvée totalement éclipsée, elle qui constitua longtemps le lieu par excellence des déterminations à la fois diplomatiques mais aussi intellectuelles. Aujourd’hui, c’est la question syrienne qui occupe ce champ et de façon inédite. La guerre régionale qui ...

Lire la suite...

Des médias à la dérive

La campagne électorale a révélé, une fois de plus, le comportement partial jusqu’à la caricature des médias, fameux quatrième pouvoir pourtant nécessaire en démocratie. Analyse. La séparation des pouvoirs est une donnée fondatrice de la démocratie. Législatif, exécutif et judiciaire ne doivent pas empiéter les uns sur les autres. Le respect de cette séparation est un principe (éthique) qui doit ...

Lire la suite...

Des élites en crise

En France et dans l’ensemble du monde occidental, le rôle des élites est de plus en plus remis en question. Cette défiance est à inscrire dans le contexte plus large d’une crise du politique et de la légitimité de l’État. Les élites vivent une profonde mutation, à l’image de l’ensemble du monde occidental depuis quelques décennies et ce n’est pas ...

Lire la suite...

Vers la crise du régime ?

Cinq ans de François Hollande s’achèvent, dont il n’est nul besoin de rappeler combien dramatiques ils furent pour la France, même si de loin, à nos éventuels descendants, ils pourront paraître comiques, et même dadas, combien destructeurs sur d’innombrables plans, institutionnel, culturel, anthropologique, éducatif, économique, judiciaire. Faussement naïfs parfois, ou alors oublieux, ou hypocrites encore, nous nous interrogeons souvent, nous ...

Lire la suite...

Vote catholique et enjeux politiques

On évoque souvent le « vote catholique » pour supputer son influence, alors qu’il est une notion ambiguë et, en se focalisant sur cet aspect, on risque fort de gêner une juste appréhension des véritables enjeux qui se posent à la société française. Avant une élection présidentielle, il peut être intéressant de prendre les programmes des candidats et de les analyser pour ...

Lire la suite...