Politique France

Police : une leçon d’humilité

Le Père Claude Sirvent dessert la paroisse de Draguignan et il est prêtre accompagnateur de la communauté chrétienne des policiers de France. Permettez-moi de revenir quelques années en arrière pour planter le décor. La violence s’abat sur la France, terrasse notre chère liberté et foudroie un territoire et sa jeunesse par un beau soir du mois de novembre 2015. Tandis ...

Lire la suite...

Le sommet de la francophonie à Erevan

La France s’est toujours gardée de présenter la francophonie comme une métamorphose de l’aventure coloniale qui, après les indépendances, se transformerait, par le truchement de sa langue, en une sorte d’extension universelle de sa civilisation. Précaution qu’exprimait déjà de Gaulle quand, à ceux qui le pressaient de créer « un Commonwealth à la française », il rétorquait : « Il faut que cela ...

Lire la suite...

Un quinquennat qui se consume lui-même

Il est courant sinon banal que les électeurs en temps de démocratie, surtout au suffrage universel direct, choisissent parmi eux un aigrefin pour les diriger. Car c’est une malheureuse constante de la nature humaine que l’on préfère l’efficacité à la vertu – et combien plus en politique qu’en tout autre matière cette manière sévit-elle. Mais là où le règne de ...

Lire la suite...

Emmanuel Macron et la laïcité

Le discours d’Emmanuel Macron aux Bernardins, le 9 avril, est assurément un événement historique. Il suffit, pour s’en convaincre, de relire ce que ses prédécesseurs ont pu dire sur l’Église catholique. Aucun n’était allé aussi loin dans la compréhension et même l’admiration du rôle historique et actuel joué par les catholiques. Même les discours déjà novateurs de Nicolas Sarkozy au ...

Lire la suite...

De la dictature contemporaine et du totalitarisme nouveau

Tribune libre de Patrice Guillamaud sur le caractère dictatorial de nos démocraties modernes en examinant le cas français après l’élection d’Emmanuel Macron. Au XVIe siècle, dès l’âge de dix-huit ans, le jeune La Boétie avait formulé un paradoxe et un problème politiques fondamentaux. Il s’était d’abord demandé comment il était possible qu’un homme sans envergure, fade, mièvre et insignifiant pût ...

Lire la suite...

« Réparer le lien » entre l’État et les monastères

Dans son discours du 9 avril aux Bernardins, devant la Conférence des évêques de France, Emmanuel Macron, après avoir exprimé son « sentiment que le lien entre l’Église et l’État [s’était] abîmé » et qu’il convenait de le « réparer », a tenu à « saluer tous ces prêtres et ces religieux qui de cet engagement ont fait leur vie ». A ce propos, comme acte concret ...

Lire la suite...

Une laïcité à deux vitesses

Après l’école, voir ses enfants pouffer à l’évocation de certains mots creux est une expérience commune à de nombreux parents. Ceux dont la progéniture tente de survivre culturellement sur les bancs de l’école publique, laïque et obligatoire. La « laïcité » est l’un de ces mots. Avec « liberté », « égalité », « fraternité ». Les quatre mots les plus creux de la République française. Mots du ...

Lire la suite...

Laïcité : où en est-on ?

La « laïcité républicaine », qui a fonctionné jusqu’aux années 70-80, se trouve aujourd’hui confrontée à deux problèmes qui la laissent désarmée : le rejet des limites et l’islam.  En lisant les deux documents des évêques français sur la laïcité publiés en 1996 et 2005 (1), on pourrait penser, qu’après bien des tumultes, nous avions atteint, dans les rapports Église-État, un équilibre ...

Lire la suite...

Macron, le nouveau Bonaparte

«Je veux le pouvoir. Je veux le pouvoir fort », écrivait le jeune Balzac, qui ne l’obtint certes pas, mais se délivra de cette obsession dans des personnages de roman, qui, depuis, constituent le fond de notre imaginaire français en matière d’ambition politique. Emmanuel Macron est certainement un Balzac qui a réussi : les législatives, envoyant à l’Assemblée 350 députés d’un ...

Lire la suite...

Le complaisance envers l’extrême gauche

Le caricatural Philippe Poutou aura vendu la mèche dans sa candeur et un mauvais français : « Nous, on pense qu’y faut désarmer les flics. Comme ça, personne aura envie de leur tirer dessus. » La France, et une bonne partie du monde occidental, contient toujours parmi elle quelques dizaines de milliers de militants d’extrême gauche, parfois renommés d’ultra-gauche pour les rendre ...

Lire la suite...

Une belle escroquerie

Le second tour annoncé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen aura donc bien lieu, consacrant ainsi l’élimination historique des deux principaux partis de gouvernement de la Ve République, de gauche et de droite. Même nos médias sont obligés d’admettre que cela manifeste un rejet massif de la classe politique, mais ils se gardent d’évoquer l’escroquerie qu’il y a à ...

Lire la suite...

Des médias à la dérive

La campagne électorale a révélé, une fois de plus, le comportement partial jusqu’à la caricature des médias, fameux quatrième pouvoir pourtant nécessaire en démocratie. Analyse. La séparation des pouvoirs est une donnée fondatrice de la démocratie. Législatif, exécutif et judiciaire ne doivent pas empiéter les uns sur les autres. Le respect de cette séparation est un principe (éthique) qui doit ...

Lire la suite...