Politique Internationale

Europe : marquer contre son camp

On a beau savoir que le sport en général (et le foutebole en particulier) constitue l’un des ingrédients les plus efficaces de l’extraordinaire involution du monde de la technique et de la marchandise qui étend partout ses ravages, on n’échappe pas aux plis de l’esprit qu’il nous fait prendre, surtout en période de coupe du monde. Du moins cette circonstance ...

Lire la suite...

La question palestinienne

L’Europe n’a pas fini de payer son indifférence, ou son suivisme, sur la question palestinienne ; ni de méditer la prescience du Général de Gaulle qui, lors de sa conférence de presse du 27 novembre 1967 (celle du « peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur »), relata ainsi la mise en garde qu’il avait faite, peu avant qu’Israël ne lance la ...

Lire la suite...

Trois oublis fatidiques

On ne saurait mieux conclure notre tour d’Europe sans chercher les causes de l’effondrement politique qu’elle a subi en un siècle –1917 exactement. Le continent qui naguère rayonnait partout dans le monde d’une insolente puissance se trouve en voie de balkanisation, voire d’un partage entre les puissances (turque pour sa part méditerranéenne, russe pour sa part orientale, étatsunienne pour sa ...

Lire la suite...

L’espoir n’est pas mort !

Rencontres avec des chrétiens d’Irak et de Syrie : malgré les dévastations de la guerre, malgré les persécutions et les souffrances, les chrétiens espèrent toujours un avenir plus paisible. «Ne croyez pas que la victoire sur l’État islamique règle tous nos problèmes », lâche dans un sourire qu’on sait douloureux une mère de famille chrétienne réfugiée depuis trois ans à Erbil, ...

Lire la suite...

Liban : chrétiens en sursis ?

Au Liban, les chrétiens forment une minorité importante institutionnellement reconnue. Leur nombre et leur influence baissent néanmoins. Leur sort ne nous parle-t-il pas aussi de nous ? On n’a pas tiré leçon, en Europe, de ce qui s’est passé au Liban, entre 1975 et 1990, date à laquelle a officiellement pris fin une guerre civile dont la dimension « confessionnelle » et interminable rendait ...

Lire la suite...

Irak, Syrie : vers la paix ?

Alors que la région nous avait habitués à de mauvaises nouvelles, il est difficile aujourd’hui de ne pas observer sur le terrain un certain nombre de signaux positifs, même si rien n’est jamais vraiment joué d’avance. Des centaines de milliers de morts, autant si ce n’est plus de blessés, des États faillis, des milices en tous genres et de toutes ...

Lire la suite...

Kosovo : le calvaire oublié des chrétiens

Le Kosovo proclamait son indépendance il y a dix ans, en février 2008. Depuis, le sort des chrétiens de l’ex-province serbe n’a cessé de se déteriorer dans une totale indifférence internationale. Petit panorama de la situation sur place. Avoir 20 ans au Kosovo en 2018, ce n’est pas avoir l’avenir devant soi. Les perspectives sont bien sombres sur ce territoire ...

Lire la suite...

L’Italie à la dérive

Une fois de plus, revenons à l’Europe qui dévale ces temps-ci toutes ses pentes. L’une des plus inquiétantes est une sorte de désappartenance générale, comme si les Européens ne parvenaient plus à se fixer sur une identité, quelle qu’elle soit : ce qui passe pour l’Europe, l’UE, est partout désavoué, mais les autres cadres politiques le sont tout autant – ...

Lire la suite...

L’Afrique du Sud en ruine

Mettons entre parenthèses le survol de l’Europe déchirée par les migrations, la sécession, et une fragilité politique dont l’Italie donne une nouvelle illustration – nous y reviendrons. Un autre fait a surgi, qui mérite ex abrupto quelques commentaires tant sont scandaleux ceux qu’il suscite chez les médias bon teint : la démission du « mauvais » Jacob Zuma, Président de la République ...

Lire la suite...

L’Europe à la dérive : l’Espagne

De cette année plus tout à fait nouvelle, le sort de l’Europe sera sans grand doute la grande question. À parcourir les « fiches de situation » des États qui la composent, on est frappé par sa fragilité politique, tant il est vrai que, l’Europe-continent s’étiole à mesure que l’Europe-institution (l’UE) affaiblit ses États et ses nations, qui sont pourtant sa substance ...

Lire la suite...

Retour au réalisme ?

Dans les relations internationales, plus encore que dans les affaires de politique intérieure, « le mieux est l’ennemi du bien ». Adage que les Américains devraient parfois méditer avant de s’engager dans des guerres aventureuses habituellement justifiées au nom de la « morale ». En envahissant l’Irak en 2003, l’objectif était certes de détruire les « armes de destruction massive » que Saddam Hussein était censé ...

Lire la suite...

La question de Jérusalem

Jamais las de surprendre, Donald Trump vient d’annoncer le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, ville ainsi reconnue par la première puissance mondiale comme la capitale d’Israël. La décision a fait grand bruit, puisque, à très peu près, tous les États de la planète maintiennent leur ambassade à Tel-Aviv, capitale légale du pays tel qu’il fut créé en 1947 ...

Lire la suite...