L'abbé Christian Laffargue en 1999 © Bibliothèque municipale de Lyon

Hommage à l’abbé Christian Laffargue

L’abbé Christian Laffargue est décédé le 26 avril 2020, dimanche du Bon Pasteur. Né en 1948 à Auch, dans le Gers, l’abbé Laffargue avait fait des études en relations publiques à l’École Française des Attachés de Presse. Il gardera de cette formation un attrait prononcé pour la communication et les médias. Ordonné prêtre à Écône en 1979 par Mgr Lefebvre, il s’investira dans la prédication des Exercices spirituels de saint Ignace. Les nombreuses retraites qu’il a prêchées, jusque dans ces derniers temps, lui ont valu une audience importante.

En 1988, au moment de la rupture de Mgr Lefebvre, l’abbé Laffargue choisit de ne pas suivre dans sa dissidence l’évêque qui l’avait ordonné et auquel il vouera encore une grande admiration. Les fidèles de l’église Saint-Georges peuvent lui savoir gré des bonnes relations qu’il entretenait avec le cardinal Decourtray et qui leur valent de bénéficier de la forme extraordinaire du rite romain dans cette belle église. L’abbé Laffargue est l’un des douze co-fondateurs de la Fraternité Saint-Pierre, qu’il quittera quelques années plus tard après ce qu’on imagine être une période d’épreuves et de solitude.

Accueilli dans le diocèse de Belley-Ars où il sera incardiné en 1997, il exercera le ministère de curé de paroisses rurales. Détaché pour un temps, à sa demande, au sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, dans le diocèse de Sées, il reviendra en 2017 dans son diocèse où il se rendra disponible pour des services pastoraux.

On ne peut pas ne pas signaler ici le soutien de l’abbé Laffargue aux chrétiens du Liban où il se rendra à plusieurs reprises, notamment à l’époque du réduit chrétien pendant la guerre. L’abbé Laffargue était oblat du Barroux et membres des associations sacerdotales Lumen gentium et Totus tuus. Il a écrit dans La Nef aux débuts de cette revue et en est resté un fidèle abonné. Il a courageusement enduré la maladie du cancer. En juin 2019, il a pu célébrer, malgré sa grande fatigue, son 40e anniversaire de sacerdoce et le signataire de cette notice se réjouit d’avoir pu y participer.

Il a été particulièrement entouré par son évêque, Mgr Pascal Roland, qui était à son chevet le jour même où il a rendu son âme à Dieu. En raison du confinement, ses obsèques seront célébrées dans l’intimité. Elles seront suivies d’une Messe de requiem publique dès que les conditions le permettront. RIP.

Abbé Christian Gouyaud

Signalons que l’abbé Laffargue avait publié un livre d’entretien avec Annie Laurent sur la crise dans l’Église, Pour l’amour de l’Église, Fayard, 1999.

© LA NEF le 28 avril 2020, exclusivité internet

À propos Abbé Christian Gouyaud

Abbé Christian Gouyaud
Docteur en théologie, curé dans le diocèse de Strasbourg, membre de Totus tuus, il est l’auteur notamment de La catéchèse, vingt ans après le Catéchisme (Artège, 2012), Quelle prédication des fins dernières aujourd’hui ? (La Nef, 2011). Il collabore régulièrement à La Nef.