Archives de cet auteur: Philippe Maxence

Philippe Maxence
Écrivain, directeur de L’Homme Nouveau, président-fondateur de l’Association des Amis de Chesterton, chroniqueur littéraire de La Nef, il est l’auteur notamment de Irlande 2016 : le printemps d’une insurrection (Via Romana, 2015), Chesterton face à l’islam (Via Romana, 2014), Maximilien Kolbe (Perrin, 2011), Baden Powel (Perrin, 2003, rééd. Tempus, 2016).

Juan Manuel de Prada, Mourir sous ton ciel

Dès ses premiers ouvrages publiés, l’Espagnol Juan Manuel de Prada s’est imposé comme l’une des grandes révélations de sa génération. Pour ma part, c’est fort tard que je l’ai découvert, avec L’imposture, roman qui a pour toile de fond historique le Front de l’Est pendant la Seconde Guerre mondiale et comme ressort la faiblesse humaine. Une rencontre à Madrid avec ...

Lire la suite...

Le vrai Moyen Âge, au-delà des idées reçues, sous la direction de Nicolas Weill-Parot et Véronique Sales

Il n’est jamais trop tard pour prendre de bonnes résolutions, même si la nouvelle année est maintenant bien avancée. Malgré tout, engageons-nous à ne plus renvoyer une idée déplaisante, un personnage hideux, un film monstrueux, un livre abscons ou un homme politique tyrannique vers ce que nous appelons avec dédain le « Moyen Âge ». On sait depuis longtemps ce que contient ...

Lire la suite...

Liber Amicorum Jean de Viguerie

Des amis de Jean de Viguerie se sont rassemblés pour offrir au professeur et à l’historien un livre d’hommages, comme le veut la tradition universitaire (1). Comme il se doit dans ce type de « Mélanges », chacun a choisi un thème d’étude, directement ou indirectement relié au professeur de Viguerie. Si Miguel Ayuso offre, par exemple, une remarquable approche hispanique des ...

Lire la suite...

Le Verbe dans le sang, de Leonardo Castellani

Tout commence en 2015 à la réception d’un message m’apprenant l’existence d’un écrivain argentin dont j’ignorais tout. Le message fit place à une discussion et celle-ci fut suivie de bien d’autres échanges. À chaque fois, j’écoutais et j’en découvrais un peu plus, impatient d’en savoir encore davantage et, surtout, de pouvoir enfin lire ce reflet du Verbe. C’est désormais possible ...

Lire la suite...

Indépendance irlandaise : le prix à payer

Les nationalistes irlandais, par leur pugnacité, finirent par obtenir un État libre par le traité de Londres en décembre 1921, mais le prix à payer fut lourd. Analyse. L’Irlande a beaucoup changé depuis ce matin de Pâques 1916 où l’agitation a gagné les rues de Dublin. La belle île verte conserve certes ses magnifiques paysages, beaucoup plus variés d’ailleurs que les ...

Lire la suite...