Politique

Bioéthique : rendez-vous manqué

La dernière loi bioéthique votée en 2011 contenait une clause de révision, en vertu de laquelle un nouveau rendez-vous législatif serait donné aux Français, au plus tard en 2018. Nous y voilà, au terme de plusieurs années de procédure. « Rendez-vous » est d’ailleurs ici un mot très audacieux, car un rendez-vous rassemble, il crée la rencontre, il organise l’échange. Or bien ...

Lire la suite...

De la Germanie nouvelle : unité, masse et progrès dans la société allemande

L’historien socialisant Gilbert Badia avait une phrase étonnante dans son Histoire de l’Allemagne : « la France a des problèmes, l’Allemagne est un problème. » L’Europe au cours du XIXème siècle voit s’affirmer les identités nationales. La France, acquise à la révolution, adhère aux idées universalistes et considère que chacun peut être français par l’adhésion. L’Empire Autrichien est une mosaïque de peuples agrégés ...

Lire la suite...

Du cynisme au monarchisme

Réflexion sur la souffrance française De quoi la France souffre-t-elle ? Souffre-t-elle d’un manque d’égalité, d’un manque de liberté ou d’un manque de prospérité ? Souffre-t-elle encore tout simplement de la perte nostalgique de son aura culturelle ? Souffre-t-elle de la dilution vaporisatrice de sa culture dans le paysage sans nom d’une mondialisation sournoise, laquelle prendrait la double face inversée ...

Lire la suite...

Fric, sexe et fun

La misère du désir, son empire et son marché Le sexe est partout, dans la publicité, à la télévision, sur un internet. Il est devenu un bien consommable et louable. Parallèlement, les individus sont de plus en plus frustrés ; à la misère du salariat se joint celle du désir, cible de l’extension du marché. Tentons de Comprendre l’articulation entre misère ...

Lire la suite...

Politique : le grand divorce

C’est peu dire que les élections des 20 et 27 juin prochains passionnent peu les foules. Le désamour entre les politiques et les Français atteint des sommets, symptôme évident d’un trouble profond qui va bien au-delà d’une crise de régime. Nombre de nos concitoyens ne se sentent plus représentés par leurs élus et affichent un mépris certain pour les combinaisons ...

Lire la suite...

Le juste appel des généraux

Les deux tribunes successives rédigées et signées par des militaires, parfois de haut rang, auront jeté une lumière crue sur les peurs qui habitent toujours la République française. Toujours incertaine de sa légitimité, Marianne gouverne mal mais se défend bien, comme l’on sait. Aussi, les réactions outrées, ou faussement outrées, de la classe politique se récriant en bloc devant ce ...

Lire la suite...

Numérisation : l’exemple chinois

La Chine est d’ores et déjà un État de surveillance numérique. Xi Jinping concentre aujourd’huibien plus de pouvoir que Mao autrefois. Avec le numérique, la Chine réinvente le totalitarisme,en le fondant sur la surveillance complète et constante de chaque individu. Elle développe dans le même temps l’intelligence artificielle dans tous les domaines, y compris l’agriculture. À quel moment un État ...

Lire la suite...

Numérisation : les conséquences géopolitiques

Toutes entrées dans l’ère du numérique, les nations du monde entier s’adonnent à une compétition économique acharnée. Deux pays dominent : les États-Unis et la Chine. Mais cette montée en puissance révèle aussi de nombreuses faiblesses. À l’évidence, la numérisation du monde, qui interconnecte individus et matériels, se présente comme une transition civilisationnelle majeure. Celle-ci modifie les modalités d’exercice du ...

Lire la suite...

Affaire Sarah Halimi : un déni de justice ?

La confirmation par la Cour de cassation que l’assassin de Sarah Halimi ne pourrait être jugé a suscité un juste émoi. Il convient cependant de comprendre les règles de droit à l’origine de cette décision. Beaucoup pensent qu’il faut changer la loi sur l’irresponsabilité : un projet en ce sens était discuté au Sénat le 25 mai, réforme peut-être nécessaire ...

Lire la suite...

Retour sur l’assimiliation

On pourrait croire à une provocation pour la société d’aujourd’hui, pour la société médiatique dont on connaît l’influence ! Pourtant c’est avec passion que l’on suit Vincent Coussedière dans son analyse et sa critique de ce qu’il appelle « l’idéologie migratoire » (1). Quelles sont les causes de la situation actuelle sur le sujet délicat de l’appartenance au pays France ? Comment ...

Lire la suite...

L’ennemi est en nous-mêmes

ÉDITORIAL Les ouvrages tirant la sonnette d’alarme sur les risques de dérives totalitaires de nos démocraties occidentales se multiplient, signe qu’il ne s’agit pas là d’un fantasme de quelques esprits illuminés mais bien d’une réalité inquiétante qu’il serait temps de prendre au sérieux. Le mois dernier sortaient trois livres de Rod Dreher, Mathieu Bock-Côté et Philippes de Villiers (1) explorant ...

Lire la suite...

En finir avec l’homme-soja

Il est courant de présenter le lettré, l’humaniste, celui qui réfléchit, dans les habits d’un intellectuel souffreteux, mal fagoté, aux dents crasseuses, les lunettes sales : une sorte de clochard céleste, en somme, qui ne prendrait soin ni de son corps, ni de son allure au nom de la vie des idées. Celui-là même a lu de trop près Platon qui ...

Lire la suite...