Idées (Philosophie)

La dérive des droits de l’homme

Grégor Puppinck est docteur en droit, directeur du Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ à Strasbourg), expert auprès d’organisations internationales et des services diplomatiques du Saint-Siège. Il vient de publier un important essai sur les droits de l’homme (1) dont il nous parle ici. La Nef – Pourquoi ce livre maintenant ? Grégor Puppinck – Parce qu’il ...

Lire la suite...

La politique, le bien et le mal

L’Europe et le monde nord-occidental sont aux prises depuis ces dernières années avec un nouvel ordre moral, à la fois identitaire et humanitaire, l’un suscitant souvent l’autre. Ce nouvel ordre constitue un véritable défi pour la vie politico-démocratique mais aussi pour le christianisme. Face à cette nouvelle répartition du bien et du mal, la démocratie libérale n’a-t-elle pas besoin d’une ...

Lire la suite...

L’homme laissé sans défense

Mathématicien, philosophe, Olivier Rey, homme humble et discret, n’en est pas moins l’un des penseurs actuels parmi les plus pertinents. Après notamment l’excellent Une question de Taille (Stock, 2014), il nous offre un essai remarquable – à lire absolument ! –, le plus intelligent écrit sur le transhumanisme (1). Entretien. La Nef – Vous montrez que le transhumanisme bénéficie d’une ...

Lire la suite...

Claude Polin : de l’analyse du totalitarisme à la critique radicale du libéralisme

Claude Polin, professeur émérite de philosophie à la Sorbonne, s’est éteint le 23 juillet dernier à l’âge de 81 ans. Cet homme d’une combativité intellectuelle remarquable se démarque par une œuvre originale sur les conséquences totalitaires du libéralisme. Certains esprits ne manquent pas d’audace. La rumeur raconte qu’un historien du droit aurait répondu un jour à une interrogation sur son ...

Lire la suite...

La politique de la vertu

La politique de la vertu (1), de John Milbank et Adrian Pabst, récemment traduit en français, est un essai important qui prolonge la réflexion de deux intellectuels liés aux mouvements Radical Orthodoxy et, en partie, communautariens. La vertu contre le libéralisme totalisant ? Présentation. Dans La politique de la vertu, John Milbank, fondateur de Radical Orthodoxy (2), et Adrian Pabst ...

Lire la suite...

Aider à rechercher la vérité

Nathaniel Peters est un jeune intellectuel catholique américain, directeur général du Morningside Institute de New York et maître de conférences à Columbia University. Il nous parle de cet Institut et de sa vision du catholicisme outre-Atlantique. La Nef – Pourriez-vous nous présenter ce qu’est le Morningside Institute ? Nathaniel Peters – Le Morningside Institute est une fondation universitaire indépendante qui met à contribution ...

Lire la suite...

Étienne Gilson : le chêne dont on fait les trônes

Pour les 40 ans de la mort d’Étienne Gilson (1884-1978) sont parus une remarquable biographie de Florian Michel et un livre inédit de Gilson en français. C’est l’occasion de revenir sur ce grand philosophe thomiste, trop méconnu aujourd’hui. Le quarantième anniversaire de la mort d’Étienne Gilson (1884-1978) est l’occasion de se souvenir de l’un des principaux philosophes et historiens de ...

Lire la suite...

Le moment politique : pourquoi ?

Le moment que va vivre la France, c’est « le moment politique ». C’est le moment où l’arrangement actuel, entre le marché et le droit, ne suffit plus. C’est le moment où la promesse de l’extension indéfinie de la satisfaction individuelle ne fonctionne plus, le moment où la croissance ne signifie plus le progrès, et même signifie une dégradation nouvelle des conditions ...

Lire la suite...

MacIntyre ou la tradition des vertus

Alasdair MacIntyre, philosophe écossais installé aux États-Unis, est l’auteur d’une œuvre importante qui a renouvelé la philosophie morale et politique, en revenant à la tradition des vertus. Petite présentation d’un penseur peu connu en France. A 89 ans, le philosophe écossais Alasdair MacIntyre bénéficie d’une grande notoriété dans le monde anglo-saxon. Né en 1929 à Glasgow, diplômé des universités de ...

Lire la suite...

Aveuglements

Jean-François Colosimo, directeur des Éditions du Cerf, essayiste, a consacré l’ensemble de ses recherches aux métamorphoses contemporaines de Dieu. La Nef – Dans un panorama grandiose, votre livre apparaît comme l’une des charges les plus virulentes contre la modernité fille des Lumières : alors que ces Lumières semblent un acquis unanimement loué, que leur reprochez-vous principalement ? Jean-François Colosimo – ...

Lire la suite...

Derrière ce mythe appelé progrès

Il règne aujourd’hui une grande confusion à propos du progrès. Tout en étant la raison d’être de la postmodernité pour qui le sens de la vie consiste à progresser, quand il s’agit pour celle-ci de définir précisément ce qu’il est un vide embarrassé surgit. Elle ne sait plus quoi dire sinon qu’il faut progresser parce qu’il faut progresser. Argument faible, ...

Lire la suite...

Pour un nouvel « humanisme chrétien »

La formation des décideurs. Méditations sur un humanisme qui vient est le premier volume d’une nouvelle collection d’ouvrages, récemment fondée chez l’éditeur Mame et dont la direction m’a été confiée. Son nom : « Humanisme chrétien ». Il s’agit assurément d’une vaste et ambitieuse entreprise, puisqu’elle doit s’attaquer aux principaux problèmes philosophiques. De quelle façon ? Cette collection se caractérise par son ...

Lire la suite...