Politique France

Entre le chaos et le déclin : la renaissance

Pour un optimiste politique Il est courant, quand on est un jeune homme qui entre dans la carrière, notamment dans les études littéraires ou artistiques, d’être charmé par le désespoir et d’avoir le goût des ruines. On cultive l’allure des poètes maudits, on se laisse séduire par le dandysme désabusé, on succombe à la tentation du drapeau noir incliné sur ...

Lire la suite...

À propos d’une certaine gauche

En ces temps de pandémie, plus encore qu’à l’ordinaire, comment ne pas être frappé par le conformisme moutonnier de nos concitoyens et par leur absence de goût de la liberté, la sacrifiant allègrement plutôt que d’accepter la part de risque inévitable liée à son usage ? La façon dont le gouvernement a infantilisé les Français depuis le premier confinement – ...

Lire la suite...

Recul de la liberté d’expression

La lutte contre les discriminations est devenue l’alpha et l’omega de la justice : racisme, lois mémorielles, défense de la théorie du genre… les lois restreignent progressivement la liberté d’expression. Aucune société humaine n’échappe à la censure. L’Église défend une saine liberté de la presse, « prudente », « justement tempérée » (1). On lit dans le décret sur les moyens de communication sociale ...

Lire la suite...

Les libertés peu à peu rognées

Surveillance accrue due aux progrès techniques, police de la pensée qui s’étend sans cesse, nos libertés publiques sont-elles menacées ? La pandémie de Covid et les récents projets de loi gouvernementaux montrent que la question se pose sérieusement. La menace de dissolution qui pèse sur Génération Identitaire au moment où nous écrivons cet article est paradigmatique de notre situation actuelle ...

Lire la suite...

Retrouver le goût de la liberté

François-Xavier Bellamy, philosophe et onze ans adjoint au maire de Versailles, a conduit la liste LR aux dernières élections européennes. Il évoque pour nous les menaces qui pèsent sur nos libertés. La Nef – La France traverse une crise sanitaire qui a conduit à des restrictions sans précédent des libertés publiques : que pensez-vous de la façon dont elles ont ...

Lire la suite...

De la mesure du temps

L’inénarrable Alexis Corbière, de la France soi-disant insoumise, qui a sans doute fait profession de ne pas rater une sottise dès que l’occasion s’en présente, s’est ému que le gouvernement autorisât les rassemblements le soir de Noël, mais pas le soir du Nouvel an, le rappelant à ses obligations de « laïcité » – terme d’ailleurs incroyablement idiot dans son acception contemporaine, ...

Lire la suite...

Vous avez dit complot ?

Est-il comique ou tragique que nous observions depuis quelques années, alors même que nous nous rêvons les hommes les plus rationnels de tous les temps, les plus délivrés des préjugés (copyright Voltaire), les plus éclairés, que nous observions qu’un instinct complotiste nous envahisse à chaque nouvelle du monde qui nous parvient ? C’est sans doute depuis la fronde des Gilets ...

Lire la suite...

« Théorie du complot » : raison garder

Le documentaire Hold-Up, retour sur un chaos, qui prétend raconter la face cachée de l’épidémie de Covid-19, fait resurgir la « théorie du complot », ce que fait aussi la mouvance QAnon aux États-Unis qui voyait Trump confronté au complot du deep state. Pour raison garder, petite réflexion sur la « théorie du complot ». La « théorie du complot » est une expression inventée et ...

Lire la suite...

Mgr Ginoux : réaction à l’assassinat de Samuel Paty

Mgr Bernard Ginoux est évêque de Montauban. Il réagit à l’abject assassinat de Samuel Paty le 16 octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine. La Nef – Quelle réaction avez-vous eue après l’assassinat de Samuel Paty ?Mgr Bernard Ginoux – Évidemment j’ai pensé à lui et à sa famille. La mort subite est toujours un appel à la miséricorde divine : « Seigneur, prends ...

Lire la suite...

Le radeau de la confuse

La Révolution française, son idéologie, ses péripéties et ses conséquences historiques sont-elles simplement les reliefs d’un passé admis et digéré, écrit dans les livres de classe, ou s’agit-il là aussi d’un passé qui ne passe pas ? Il est permis de se poser la question quand on a fait le constat que le recul de l’apprentissage de l’histoire comme science ...

Lire la suite...

On a cassé la République

Pierre Vermeren, normalien, agrégé d’histoire, professeur des universités, est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment sur l’Afrique du Nord. Il nous parle ici de son tout dernier essai. La Nef ­– Vous dites que dans votre enfance, on n’avait pas besoin de croire à la République, « on la vivait » : que voulez-vous dire précisément ?Pierre Vermeren – Dans les années soixante-dix, ...

Lire la suite...

Trois enjeux majeurs

ÉDITORIAL Les deux mois d’été qui viennent de s’écouler, avec en arrière-fond la peur d’une résurgence de l’épidémie de Covid, ont été marqués par plusieurs événements qui permettent de bien cerner les principaux enjeux politiques et civilisationnels du proche avenir. 1/ Le vote à l’Assemblée de la loi bioéthique, le 31 juillet dans un hémicycle déserté, confirme une fracture anthropologique ...

Lire la suite...