Littérature

La possibilité d’un roman

Le roman est-il encore possible ? La question revient, lancinante, à chaque bouleversement du monde, mais peut-être avec plus d’insistance aujourd’hui. Il est vrai que toute forme a sans doute une durée de vie limitée. Qui aurait aujourd’hui l’idée d’écrire une épopée ou un sonnet ?L’extrême variété des formes romanesques – à moins que ce ne soit dû qu’à la ...

Lire la suite...

Radiguet ou l’Immoraliste

Radiguet (1903-1923) est mort il y a cent ans. Le jeune homme mort à vingt ans aura éternellement vingt ans. Sa vie est un morceau de Poulenc, une variation de Satie grinçante d’ironie, une esquisse de Koechlin brumeuse emplie de mystère. Tout chez lui est dans le bref et l’à-peu-près. Lycéen doué converti à l’école buissonnière, journaliste à ses heures, ...

Lire la suite...

Sangars : l’art et le salut

«L’homme traverse la vie en image, cherché par le Verbe. » Cette phrase étonnante, que Romaric Sangars fait sienne pour composer la trame de son merveilleux dernier ouvrage, n’est pas une fulgurance d’Arthur Rimbaud ou née de l’esprit sous mezcal d’un quelconque surréaliste : on la doit à Bernard de Clairvaux, l’homme qui porta à incandescence la mystique et l’art européens ...

Lire la suite...

Baudelaire : la réponse de Dieu au poète

Baudelaire fut un poète inquiet, l’homme du De profundis qui criait dans la vallée des larmes. On peut voir en sainte Thérèse de Lisieux une réponse mystérieuse au « poète maudit ». Baudelaire est mort il y a un peu plus de 150 ans, muni des sacrements de l’Église. Il serait bien court de ne voir en lui qu’un débauché fumeur de ...

Lire la suite...

Tintin notre copain

À l’occasion du 40e anniversaire de la mort d’Hergé (1907-1983), Bob Garcia (1) a épluché quantité d’articles des journaux où sont parues ses bandes dessinées et présente ainsi tous les albums de Tintin à la lumière des renseignements découverts. Passionnant. Quoique Tintin soit toujours plus connu dans le monde que de Gaulle, quoique des milliers de livres aient été écrits ...

Lire la suite...

Paul Valéry, touche-à-tout magnifique

Paul Valéry (1871-1945) est tout à la fois écrivain, poète, philosophe, élu à l’Académie française en 1925. Personnalité éminente des Lettres, il laisse une œuvre riche et variée toujours digne d’intérêt. Petit tour d’horizon. Paul Valéry est un inclassable. Il nous échappe tout le temps : ni romancier, tout à fait, ni philosophe, vraiment, il est à l’aise dans les vers, ...

Lire la suite...

Qui fut Péguy

L’Oublié, d’Emile Betsellère présenté lors de l’exposition Les désastres de la guerre 1800-2014 au Musée Louvre-Lens ©Wikimedia

Péguy est né en 1973, c’est donc un anniversaire cette année. Mais il est mort en 14, c’en sera donc un autre l’année prochaine. Les fêteurs d’anniversaire nous ennuient, surtout quand c’est pour écouler de la marchandise déguisée sous le nom de livres. Cependant, un ouvrage de Jean-Claude Demory (1) tombe à pic pour rappeler à l’oublieux Français qui fut ...

Lire la suite...

Quelques idées sur la littérature actuelle

Tribune libre de Nicolas Kinosky. En 1968, dans un entretien, André Glucksmann, de toute sa superbe, avouait ceci : « je ne sais plus, maintenant, ce qu’est la littérature. » 68 semblait l’avoir tuée, réduite à rien. On trouvait pourtant encore de belles lettres, quelques résidus du Nouveau roman et des Hussards ; des plumes légères passant des Grosses têtes à ...

Lire la suite...

Mourir pour Michel Onfray ?

TRIBUNE LIBRE Michel Houellebecq a accepté de débattre avec Michel Onfray dans les colonnes de son bulletin Front populaire et l’en voilà bien puni. Puni pour de multiples raisons, on le verra, mais d’abord puni dans sa légitimité d’écrivain. Quelle mouche l’a piqué en effet d’aller débattre avec le grand mage athéologue qui n’a guère à dire que des propos ...

Lire la suite...

Jean d’Ormesson, c’était bien ?

Jean d’Ormesson est mort il y a cinq ans. Que reste-t-il de ses livres ? Éclairage sur son œuvre. En France, chaque siècle a son illustre écrivain. Il y eut Hugo, on se souvient de ce cortège prodigieux suivant le grand conteur à la pensée d’enfant ; il y eut Paul Valéry que de Gaulle honora par des hommages nationaux. Notre siècle ...

Lire la suite...

Céline : ne pas déserter la misère humaine

La publication d’inédits de Céline (1894-1961) est l’occasion de présenter une analyse de son œuvre, pas aussi nihiliste qu’elle apparaît de prime abord. Le catholique qui tente d’approcher Céline court quelques risques. Au début et à la fin de l’œuvre, le même refus explicite et sans détour de Dieu. En 1933, c’est Mauriac qui en fait les frais. Sans cacher ...

Lire la suite...

Quand l’Esprit guide la plume

Thibault de Montaigu est écrivain et l’auteur remarqué de La Grâce (1), couronné par le prix de Flore 2020, qui raconte sa conversion. La Nef – Y a-t-il pour vous une « littérature chrétienne » ? L’étiquette « écrivain catholique » vous semble-t-elle pertinente ?Thibault de Montaigu – À la fin du XIXe siècle, quand s’est forgée cette notion, on pouvait distinguer deux sortes ...

Lire la suite...