Littérature

Houellebecq ou la misère de l’homme sans femme

Michel Houellebecq a publié en janvier son nouveau roman, Anéantir. Événement éditorial désormais incontournable, nous l’avons lu pour vous. «Je suis catholique dans le sens où je donne l’horreur du monde sans Dieu… mais uniquement dans ce sens-là en fait. » Sous le titre aux accents pascaliens Misère de l’homme sans Dieu. Michel Houellebecq et la question de la foi, un ...

Lire la suite...

L’étrange Monsieur Giono

Le Père David Perrin* a relu l’ensemble de l’œuvre romanesque de Jean Giono (1895-1970) sous l’angle de son rapport à Dieu. Dans cet ouvrage (1) qui ressemble à une enquête policière, nous voyons se dégager l’itinéraire littéraire et spirituel d’un homme que le sentiment de l’absence de Dieu a profondément marqué. La Nef – Un religieux qui lit des romans ...

Lire la suite...

Le plan Barba rosa : plaidoyer pour l’enseignement des humanités

« Je suis Romain, parce que Rome, dès le consul Marius et le divin Jules jusqu’à Théodose, ébaucha la première configuration de ma France. Je suis Romain, parce que Rome, la Rome des prêtres et des papes, a donné la solidarité éternelle du sentiment, des mœurs, de la langue, du culte, à l’œuvre politique des généraux, des administrateurs et des juges ...

Lire la suite...

Cespedes, « philosophe », ou le règne arrogant des cuistres

Notre époque peut être qualifiée de mille manières. L’une est en particulier la cuistrerie. Souvent l’on a le sentiment, notamment en regardant des émissions de télévision, que la pertinence de chacun à traiter d’un sujet est inversement proportionnelle à la connaissance qu’il en a. Au milieu de cette ignorance décomplexée trônent les « spécialistes ». Il en est en tous domaines, de ...

Lire la suite...

Hélène Iswolsky : une vie pour l’union des Églises

Hélène Iswolsky (1896-1975) est une émigrée russe qui trouve refuge en France après la révolution bolchevique, qui se convertira au catholicisme avant de s’installer aux États-Unis en 1941. La publication de son témoignage, Au temps de la lumière (1), est l’occasion de présenter cette forte personnalité peu connue en France. «Si mon histoire a quelque valeur c’est précisément parce qu’elle ...

Lire la suite...

Franc-tireur et pétard mouillé

Le 17 novembre paraît le premier numéro de Franc-tireur, un journal pour la liberté et la démocratie. Derrière ce beau programme, l’intelligentsia parisienne montre à quel point elle désespère par sa médiocrité et sa bien-pensance. Taillage de costume. Certains lecteurs se souviendront peut-être de Franc-tireur, journal fondé par l’alsacien Jean-Pierre Lévy en 1941 dont le mot d’ordre était de résister ...

Lire la suite...

Fumaroli pour la vie

Marc Fumaroli (1932-2020) n’est plus. Alors que les éditions des Belles Lettres et Bernard de Fallois publient un livre posthume de lui, Dans ma bibliothèque, la guerre et la paix, il nous faut rendre hommage à ce monsieur et parler de son œuvre ultime, source précieuse d’idées et d’esprit. Il est hommes que l’allure rend solide et flamboyant, tantôt sobre, ...

Lire la suite...

Dieu et la littérature

Sébastien Lapaque, chroniqueur au Figaro Littéraire, romancier, a récemment publié Ce monde est tellement beau (1). Il nous parle ici de ce roman inspiré et du rapport entre la littérature et la foi. La Nef – Pourquoi un tel roman contant une conversion ? Est-ce pour vous une façon de témoigner de votre foi, d’être « missionnaire » ?Sébastien Lapaque – Le ...

Lire la suite...

Virgile, Raban, Pétrarque…et les autres

En décembre 2020 est parue l’anthologie de la poésie latine en pléiade ; si l’édition bilingue est imposante par le nombre de poèmes étalés sur des siècles, il est néanmoins critiquable autant dans le choix des auteurs que dans la méthode suivie par les éditeurs. Pour la sainte Noël, je reçus l’anthologie bilingue de la poésie latine éditée dans la collection ...

Lire la suite...

La merveilleuse histoire du flexe

Le flexe, du balai ! Et pourquoi, je vous prie, vous en prendre à ces papillons qui couronnent nos mots ? Parce que c’est compliqué, inutile ? Parce qu’une langue « évolue » ? La vérité est toute simple ! Si les linguistes ne les aiment pas, ces papillons, c’est parce qu’ils relèvent de l’histoire des mots. Et que les pays francophones dont le Canada, où le ...

Lire la suite...

Un nietzschéen en Ardèche : à propos de « Nietzsche l’actuel » de Julien Rochedy

On connait Julien Rochedy pour avoir été au Front national jusqu’en 2014. Jeune homme charmant, intelligent, il est devenu, outre ses activités professionnelles, un intellectuel de premier plan chez les jeunes gens, passionné par la chose littéraire et intellectuelle. Son livre est paru depuis quelques mois, intéressant, clair, discutable quelquefois (1). L’essai de Julien Rochedy n’est pas un traité universitaire. ...

Lire la suite...

La loggia vide : hommage à Philippe Jaccottet

J’ai découvert « A la lumière d’hiver, » de Philippe Jaccottet, un jour d’août, au jardin du Luxembourg. Depuis, j’ai pris l’habitude, aux beaux jours, d’emporter toujours, dans mon sac de toile, ses carnets de verdure et ses pensées sous les nuages. À l’annonce de sa mort, le 24 février 2021, je revis Grignan, « le lieu entre tous les lieux »,gardé par la ...

Lire la suite...