Littérature

La Somme grecque de Laurent Pernot

Le professeur Laurent Pernot est un grand helléniste. On attendait, depuis bien longtemps, un livre somme, un livre qui couronnerait le fruit de grandes recherches. La chose est faite. Confluences de la philosophie et de la rhétorique grecques est un ouvrage épatant, à la fois exigeant et accessible. Dans le domaine des études grecques, le professeur Pernot est inégalé. Le ...

Lire la suite...

Soyez rationnel devenez catholique

Matthieu Lavagna fait preuve d’une logique précise et convaincante dans son remarquable ouvrage (1), solidement documenté et très pédagogique, consacré à toutes les questions touchant la vérité du théisme, du christianisme et du catholicisme. J’en recommande vivement la lecture. Avec bonheur, il tord le cou à tous les poncifs d’un athéisme primaire cherchant à décrédibiliser la foi.Dans cette brève recension, ...

Lire la suite...

Stefan Zweig, Vienne et le temps jadis

Le grand écrivain autrichien Stefan Zweig (1881-1942) a été le témoin de la fin d’un monde, celui de l’Empire austro-hongrois et d’une certaine Europe disparue après le premier conflit mondial. Retour sur cet auteur tourmenté. Sous ses airs policés et élégants d’auteur bon chic et bon genre, Stefan Zweig fait partie de l’avant-garde sérieuse qui rayonne dans la plus belle ...

Lire la suite...

L’égotisme, l’impasse de la littérature

Si chaque nation possède bien une littérature qui lui est particulière, la France est résolument une patrie égotiste. Quelques grandes œuvres ont fondé cette réputation, les Confessions de Rousseau, les Mémoires d’Outre-Tombe, de Chateaubriand, la Vie d’Henry Brulard de Stendhal. Et je ne crois pas que l’entreprise de Jean-Jacques ait eu quelques imitateurs en Allemagne, en Italie ou en Russie. ...

Lire la suite...

Dominique Fernandez ou les passions étrangères

Après la seconde guerre mondiale, alors qu’on ne peut plus écrire, dit-on, de jolis poèmes, rares sont les écrivains qui manifestent autant d’attirance pour la beauté et qui placent si haut dans leur œuvre le goût et le jugement esthétique. Dominique Fernandez en fait partie. Le monsieur répond toujours avec constance, son humeur est douce et agréable, jamais irascible, mais ...

Lire la suite...

Houellebecq ou la misère de l’homme sans femme

Michel Houellebecq a publié en janvier son nouveau roman, Anéantir. Événement éditorial désormais incontournable, nous l’avons lu pour vous. «Je suis catholique dans le sens où je donne l’horreur du monde sans Dieu… mais uniquement dans ce sens-là en fait. » Sous le titre aux accents pascaliens Misère de l’homme sans Dieu. Michel Houellebecq et la question de la foi, un ...

Lire la suite...

L’étrange Monsieur Giono

Le Père David Perrin* a relu l’ensemble de l’œuvre romanesque de Jean Giono (1895-1970) sous l’angle de son rapport à Dieu. Dans cet ouvrage (1) qui ressemble à une enquête policière, nous voyons se dégager l’itinéraire littéraire et spirituel d’un homme que le sentiment de l’absence de Dieu a profondément marqué. La Nef – Un religieux qui lit des romans ...

Lire la suite...

Le plan Barba rosa : plaidoyer pour l’enseignement des humanités

« Je suis Romain, parce que Rome, dès le consul Marius et le divin Jules jusqu’à Théodose, ébaucha la première configuration de ma France. Je suis Romain, parce que Rome, la Rome des prêtres et des papes, a donné la solidarité éternelle du sentiment, des mœurs, de la langue, du culte, à l’œuvre politique des généraux, des administrateurs et des juges ...

Lire la suite...

Cespedes, « philosophe », ou le règne arrogant des cuistres

Notre époque peut être qualifiée de mille manières. L’une est en particulier la cuistrerie. Souvent l’on a le sentiment, notamment en regardant des émissions de télévision, que la pertinence de chacun à traiter d’un sujet est inversement proportionnelle à la connaissance qu’il en a. Au milieu de cette ignorance décomplexée trônent les « spécialistes ». Il en est en tous domaines, de ...

Lire la suite...

Hélène Iswolsky : une vie pour l’union des Églises

Hélène Iswolsky (1896-1975) est une émigrée russe qui trouve refuge en France après la révolution bolchevique, qui se convertira au catholicisme avant de s’installer aux États-Unis en 1941. La publication de son témoignage, Au temps de la lumière (1), est l’occasion de présenter cette forte personnalité peu connue en France. «Si mon histoire a quelque valeur c’est précisément parce qu’elle ...

Lire la suite...

Franc-tireur et pétard mouillé

Le 17 novembre paraît le premier numéro de Franc-tireur, un journal pour la liberté et la démocratie. Derrière ce beau programme, l’intelligentsia parisienne montre à quel point elle désespère par sa médiocrité et sa bien-pensance. Taillage de costume. Certains lecteurs se souviendront peut-être de Franc-tireur, journal fondé par l’alsacien Jean-Pierre Lévy en 1941 dont le mot d’ordre était de résister ...

Lire la suite...

Fumaroli pour la vie

Marc Fumaroli (1932-2020) n’est plus. Alors que les éditions des Belles Lettres et Bernard de Fallois publient un livre posthume de lui, Dans ma bibliothèque, la guerre et la paix, il nous faut rendre hommage à ce monsieur et parler de son œuvre ultime, source précieuse d’idées et d’esprit. Il est hommes que l’allure rend solide et flamboyant, tantôt sobre, ...

Lire la suite...