Archives de cet auteur: Jacques de Guillebon

Jacques de Guillebon
Écrivain, essayiste, chroniqueur de La Nef, rédacteur en chef de L'Incorrect, il est l’auteur notamment de Anarchrist. Une histoire de l’anarchisme chrétien (avec Falk van Gaver, Desclée de Brouwer, 2015), L’impasse. Du mariage laïc au mariage gay (Editions de l’Œuvre, 2012), Le nouvel ordre amoureux (avec Falk van Gaver, Editions de l’Œuvre, 2008), Nous sommes les enfants de personnes (Presses de la Renaissance, 2005, rééd. Xenia, 2010).

La PMA contre les autres

Ce monde a été complètement renversé. Les jouisseurs d’hier, sans entraves donc sans enfants, se battent désormais pour qu’on le leur en fabrique. Les hommes de gauche, censément critiques de la technique et de l’exploitation de l’homme qu’elle permet, montent aujourd’hui au créneau pour défendre leur droit à la parentalité ou je ne sais quoi. Il n’y a plus, une ...

Lire la suite...

Mark Lilla ne fait pas le printemps

L’intellectuel américain de gauche Mark Lilla, grand connaisseur de notre pays pour l’avoir habité certaine époque, est traduit pour la troisième fois en français en cette rentrée. Sa précédente publication ici, La gauche identitaire (1), dans laquelle il auscultait les dérives de son propre camp dont l’universalisme s’est paradoxalement changé en auto-assignations de genre, de race et de toutes sortes ...

Lire la suite...

Mgr Aupetit sur des épaules de géant

L’étincelle qui fit flamber Notre-Dame s’est-elle changée en une étincelle théologico-politique qui mettra le feu aux poudres françaises ? On peut s’en inquiéter – ou s’en réjouir, selon le métal qui sortira de la forge.Pour lors, la répugnante patronne de Témoignage chrétien, ce glorieux journal hérité de la Résistance et changé de longtemps en torchon anticatholique, Mme Pedotti donc, n’a pas ...

Lire la suite...

De Vincent Lambert, de la mort et de nous

«Je fais partie de cette opposition qui s’appelle la vie », disait Balzac. Nous aussi, petits hommes que nous sommes. Nous aussi pouvons essayer de reprendre modestement cette phrase à notre compte, en ces temps de trouble. De trouble pour le moment victorieux, ne nous privons pas de nous en réjouir, et de le rappeler, puisque Monsieur Vincent Lambert a été, ...

Lire la suite...

Benoît XVI et la crise de l’Église

L’incendie de Notre-Dame aura, et à juste titre, fait disparaître le début de polémique qui entourait la publication d’un texte du pape émérite sur la question des abus sexuels dans l’Église. Il n’est pourtant pas inutile de revenir sur le débat qu’a suscité ce texte, profond comme le sont généralement les écrits de son auteur. De nombreux catholiques se sont ...

Lire la suite...

Ne pas rendre les armes

En refusant d’accepter la démission – la « remise de charge » comme dit le Cardinal – de Mgr Barbarin, le pape François a heureusement sanctionné un processus morbide, qui enclenché sans doute légitimement par des victimes réelles, a été changé par un juge à l’évidence partial en un procès « politique » contre l’Église comme institution, l’archevêque de Lyon n’étant plus qu’une pièce ...

Lire la suite...

Ce que dévoile l’affaire Bellamy

Ainsi, on découvre que pour se présenter aux suffrages des Français, on devrait d’abord demander pardon d’être catholique, ou affirmer que finalement pas tant que ça, ne vous inquiétez pas. Ainsi, on découvre qu’en 2019 les vieux caciques de LR sont fort mal à l’aise devant les Manifs pour tous alors qu’ils avaient peu hésité à aller y faire leur ...

Lire la suite...

« Grand débat » machiavélique

Personne ne connaissait avant ce mois de janvier l’existence de la « Commission nationale du débat public », soyons-en sûr, sinon quelques hauts fonctionnaires. Voilà que ce comité Théodule selon l’expression consacrée du fondateur de notre République est sous les feux de la rampe depuis le coup d’envoi de ce grand débat national souhaité par Emmanuel Macron en désespoir de cause. Ô ...

Lire la suite...

Anastasis : insurrection ou résurrection ?

Donc comme on pouvait s’y attendre, Jupiter a chu de son Olympe et la roche tarpéienne, etc. On a toujours tort de mépriser et d’oublier la sagesse antique, comme son nom l’indique. C’est-à-dire que les républiques risquent toujours de finir dans la démagogie, pas longtemps ; dans des empires, pour mille ans. La démocratie française est à une croisée de ...

Lire la suite...

Gilets jaunes pour temps sombre

C’est peut-être la colère des imbéciles qui remplit le monde, comme savait Bernanos, mais ces imbéciles-ci qui constituent le fond de la France mériteraient d’être enfin considérés – même si le gilet jaune que l’État leur a imposé et qu’ils lui renvoient en plein visage est moche – et leur souffrance, si profonde, apaisée après avoir été entendue. La France ...

Lire la suite...

L’État vacille

Benjamin Griveaux a beau dire, l’État vacille. Et dangereusement. Mais il ne vacille pas pour ce qu’un ministre de l’Intérieur a démissionné, il vacille pour ce qu’un ministre de l’Intérieur qui a démissionné a déclaré que « le terme de reconquête républicaine prend, dans ces quartiers, tout son sens. Parce que oui aujourd’hui, c’est plutôt la loi du plus fort qui ...

Lire la suite...

La guerre des deux Europe

Ainsi la guerre des deux Europe a commencé, ainsi la guerre des deux mondes, symboliquement celui de l’Ouest contre celui de l’Est, a été allumée et n’est guère près de s’éteindre. Oh, guerre toute de mots, de textes, de votes et de déclarations pour le moment, heureusement, et non point guerre civile européenne armée comme ce continent en a trop ...

Lire la suite...