Archives de cet auteur: Christophe Beaudouin

Christophe Beaudouin
Christophe Beaudouin, docteur en droit, est chargé d’enseignement à l’Institut catholique d’études supérieures de la Roche-sur-Yon (ICES). Il est auteur de La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne (LGDJ, 2014) et coauteur d’un Manuel de droit de l’Union européenne (avec Armel Pécheul).

Europe : que faire ?

L’Europe demeure un beau et nécessaire projet : critiquer sa « construction » est une chose, certes indispensable, mais insuffisante : il convient surtout de proposer une alternative crédible. Parmi la trentaine d’unions régionales existant, une seule, l’Union européenne, a choisi l’intégration plutôt que la coopération, la souveraineté limitée plutôt que les souverainetés partenaires, la fédéralisation des individus plutôt que la confédération ...

Lire la suite...

La dérive fédéraliste de l’Europe

Les élections européennes du 26 mai 2019 ont remis, le temps d’une campagne, l’Europe sur le devant de la scène. Analyse de la dérive fédéraliste de la construction européenne. «Gouvernance : forme dite postmoderne des organisations économiques et politiques » permettant de « gouverner sans gouvernement » pouvait-on lire sur la page internet (désormais archivée) de la Commission, présentant la gouvernance européenne. De ...

Lire la suite...

Droit de la gouvernance de l’Union européenne

Christophe Beaudouin, docteur en droit, est spécialiste de l’Union européenne et auteur de La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne (LGDJ, 2014). Il publie un nouveau livre sur l’Europe (1) dont il nous parle. La Nef – Pourquoi vous êtes-vous lancé dans un ouvrage aussi complet sur le droit de la gouvernance européenne ? À qui s’adresse-t-il plus particulièrement ? Christophe Beaudouin ...

Lire la suite...

Europe : le grand malentendu

Deux auteurs britanniques ont publié un essai sous-titré « l’histoire secrète de l’UE » qui vient d’être traduit en français. Ouvrage imparfait mais riche d’informations sur les tares de « la construction européenne » que l’on impose aux peuples. Analyse. Au soir de sa vie, Jean Monnet livrait à son biographe de terribles doutes : « Ne devons-nous pas la paix plutôt aux États-Unis ? La ...

Lire la suite...