Archives de cet auteur: Denis Sureau

Denis Sureau anime la revue "Transmettre" et la lettre bimensuelle "Chrétiens dans la Cité". Il est l'auteur de "Pour une nouvelle théologie politique" (Parole et Silence, 2008).

Le patriarcat n’a jamais existé !

Le déferlement de l’idéologie néoféministe représente une révolution anthropologique. C’est ce que pense l’historien et anthropologue Emmanuel Todd, qui entreprend dans son dernier livre, Où sont-elles ? (1), « une esquisse de l’histoire des femmes ». Comme pour ses précédents travaux sur les systèmes familiaux, on y trouve des analyses brillantes qui, si elles sont parfois tordues, ont le mérite de l’originalité. ...

Lire la suite...

Les mutations de la France

Ces dernières quarante années, la France a profondément changé. « Accélération de la désindustrialisation, apogée de la société des loisirs et de la consommation, poursuite de la périurbanisation, hybridation des traditions populaires sous l’influence de la mondialisation, syncrétisme spirituel et religieux sont autant de réalités nouvelles. » C’est ce que montrent, chiffres, graphiques et cartes à l’appui, Jérôme Fourquet, directeur du département ...

Lire la suite...

Mary Hirschfeld : une économie théologique

Économiste et théologienne, Mary Hirschfeld, dans un livre puissant (1), montre comment la pensée de saint Thomas d’Aquin peut être un point de départ pour une économie véritablement humaine. Explication. Les critiques émises par les chrétiens vis-à-vis de l’économie sont ordinairement rejetées par les économistes de métier comme étant naïves, simplistes, révélatrices d’une ignorance des mécanismes de création et de ...

Lire la suite...

Nicolás Gómez Dávila, antimoderne authentique

Nicolás Gómez Dávila (1913-1994), écrivain, philosophe et moraliste colombien est un esprit puissant peu connu en France. Deux parutions récentes sont l’occasion de découvrir ce penseur antimoderne original. Le penseur colombien Nicolás Gómez Dávila (1913-1994) est de la lignée des moralistes français qu’il appréciait tant – La Rochefoucauld, La Bruyère ou Rivarol –, alliant acuité de la réflexion et beauté ...

Lire la suite...

Recul de la liberté d’expression

La lutte contre les discriminations est devenue l’alpha et l’omega de la justice : racisme, lois mémorielles, défense de la théorie du genre… les lois restreignent progressivement la liberté d’expression. Aucune société humaine n’échappe à la censure. L’Église défend une saine liberté de la presse, « prudente », « justement tempérée » (1). On lit dans le décret sur les moyens de communication sociale ...

Lire la suite...

Covid-19 : hygiénisme totalitaire

Les observateurs du totalitarisme ont mis en avant plusieurs grandes caractéristiques. L’une des plus visibles est l’atteinte aux libertés publiques. Elle s’accompagne d’une mobilisation de l’appareil répressif d’État. Mais là n’est pas le principal. L’intervention de l’appareil idéologique d’État s’avère plus efficace, notamment en distillant un climat de peur : après tout, mieux vaut dissuader toute velléité rebelle par la ...

Lire la suite...