Le roman d’Asia Bibi, de Vénus Khoury-Ghatta

L’auteur de ce récit est une femme de lettres franco-libanaise de grand talent, titulaire de prix littéraires prestigieux pour son œuvre abondante. Touchée par le drame affreux que vit Asia Bibi, cette Pakistanaise chrétienne condamnée à mort en 2010 sous l’accusation de blasphème parce qu’elle avait bu de l’eau réservée aux musulmans (!). Certes, l’histoire d’Asia Bibi est bien connue, plusieurs livres lui ayant déjà été consacrés, mais l’auteur a voulu ici nous faire partager le calvaire intérieur de cette femme innocente qui croupit dans une prison de Multan, dans l’incertitude de son avenir. Sera-t-elle graciée ou pendue ? V. Khoury-Ghatta imagine donc les sentiments, les tourments, les doutes et l’espoir qui l’habitent ; son inquiétude pour son mari et ses enfants ; les rumeurs qui lui parviennent, notamment à travers sa gardienne de religion hindouiste dont le sort n’est guère enviable. Dans un style pudique, savoureux même, l’auteur restitue la souffrance de ces femmes dans une société particulièrement dure parce que minée par l’intégrisme religieux. Une lecture émouvante.

Le roman d’Asia Bibi, de Vénus Khoury-Ghatta, Cerf, 2016, 136 pages, 15 €.

À propos Annie Laurent

Spécialiste du Proche-Orient, des chrétiens d’Orient et de l’islam, elle est à l’origine de l’association Clarifier et est l’auteur notamment de L’Islam, pour tous ceux qui veulent en parler (mais ne le connaissent pas encore) (Artège, 2017), L’islam peut-il rendre l’homme heureux (Artège, 2012), Les chrétiens d’Orient vont-ils disparaître ? (Salvator, 2017). Elle collabore régulièrement à La Nef.