Nos très chers émirs, de Christian Chesnot et Georges Malbrunot

Familiers du Proche-Orient où ils effectuent régulièrement des reportages, Christian Chesnot et Georges Malbrunot livrent ici les résultats d’une enquête sur les relations entre la France et les monarchies de la péninsule Arabique : Arabie Séoudite, Qatar, Koweït et Émirats Arabes Unis (EAU). Etayées sur des rapports officiels ou confidentiels et de nombreuses confidences, leurs révélations mettent en évidence les « pratiques indignes et mafieuses » des dirigeants politiques français. Certains d’entre eux, dont les noms sont cités, sont prêts à toutes les compromissions pour obtenir faveurs et largesses diverses, fermant les yeux sur les graves entraves aux libertés en vigueur chez leurs alliés sunnites qui soumettent ainsi la France et orientent la diplomatie du Quai d’Orsay. Par exemple, la « diplomatie économique » de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a conduit la France dans une grave impasse dans la crise syrienne. Pour obtenir des contrats juteux et d’autres avantages, Paris ferme aussi les yeux sur le financement du djihadisme, notamment en Syrie, et de l’islamisme dans les pays francophones du Sahel et même en France. Les auteurs ont découvert l’existence, en plein cœur de Paris, d’une école relevant du wahhabisme, l’idéologie officielle du régime séoudien !

L’hypocrisie est la règle dans la politique de ces États et les mœurs de leurs dirigeants, lesquels se livrent à des trafics réprouvés par la charia. Bien que membres de la coalition anti-État islamique, ils en sont complices, agissant souvent par des moyens camouflés, ce qui n’empêche pas des officiels arabes d’être compromis dans ces procédés. Ainsi, le Qatar paie les énormes rançons réclamées par les preneurs d’otages. Pour Chesnot et Malbrunot, la France doit impérativement réviser sa position envers ces pays si elle veut retrouver une respectabilité face à un monde musulman qui ne méprise rien tant que la lâcheté et la faiblesse.

Nos très chers émirs, de Christian Chesnot et Georges Malbrunot, Michel Lafon, 2016, 300 pages, 17,95 €.

À propos Annie Laurent

Spécialiste du Proche-Orient, des chrétiens d’Orient et de l’islam, elle est à l’origine de l’association Clarifier et est l’auteur notamment de L’Islam, pour tous ceux qui veulent en parler (mais ne le connaissent pas encore) (Artège, 2017), L’islam peut-il rendre l’homme heureux (Artège, 2012), Les chrétiens d’Orient vont-ils disparaître ? (Salvator, 2017). Elle collabore régulièrement à La Nef.