Pie IX face à la modernité, d’Yves Chiron

La biographie d’Yves Chiron, spécialiste de l’histoire de l’Église et de la papauté, nous invite à redécouvrir la figure du bienheureux Pie IX sous un angle nouveau. Son histoire est passionnante tant elle traverse des épisodes clés de l’histoire de l’Église à l’époque contemporaine et détermine son attitude vis-à-vis de la modernité philosophique jusqu’à nos jours : chute des États pontificaux, proclamation des dogmes de l’Immaculée Conception et de l’Infaillibilité, affaire Mortara… Yves Chiron nous montre Pie IX étonnamment constant dans ses prises de position, contrairement à l’image d’un pape à deux visages que l’historiographie nous décrit d’habitude. Un pape de doctrine libérale qui se raidit quand son pouvoir temporel est menacé serait, selon Yves Chiron, une erreur d’appréciation. Car Pie IX aura été, avant même d’être pape, très hostile aux idées libérales. Ni doctrinalement ni politiquement libéral, il fit preuve de souplesse jusqu’à ce que, sa personne se trouvant menacée après la proclamation de la République romaine, il soit contraint, en 1848, de fuir à Gaète, puis, rentré dans son domaine, de ressaisir avec rudesse le pouvoir. De toute façon, la continuité doctrinale entre l’encyclique Qui Pluribus (1846), Quanta Cura et le Syllabus (1864) rend caduque l’image d’un pape à la pensée duelle.

Par ailleurs, l’abondance des événements du XIXe siècle, l’internationalisation des affaires du clergé, alors même que Pie IX est aux abois dans ses propres États, la violence d’expression et de mise en application des idées modernes, montrent à quel point la situation du Saint-Siège est extrêmement compliquée, voire inextricable. La longévité de son Pontificat – 31 ans – est sans doute un effet de la Providence, comme la ferveur du clergé envers lui, ce que montre Yves Chiron avec les « fréquentes réunions de l’épiscopat mondial autour du trône pontifical », lors des moments importants de son règne, « pour bien marquer l’autorité du souverain pontife et raffermir l’unité de l’Église ».

Pie IX face à la modernité, d’Yves Chiron, Clovis, 2016, 462 pages, 22 €.

À propos Pierre Mayrant

collaborateur de La Nef.