Le Mont Athos et Valaam. Pèlerinages d’un écrivain russe, de Boris Zaïtsev

Boris Zaïtsev (1881-1972), écrivain prolifique né en Russie et mort en exil à Paris, fut un disciple de Tourgueniev et de Tchekhov. Il nous donne dans cet ouvrage le témoignage de deux visites dans ces hauts lieux de la vie monastique orthodoxe, accessibles à l’époque des années vingt. Le mont Athos, où survivait encore une importante communauté russe, et le monastère de Valaam, sur le lac Ladoga, alors en territoire finlandais. Les récits sur l’Athos sont nombreux, mais on appréciera celui-ci, empli de sensibilité et de spiritualité, sur cette vie monastique si proche en définitive (quoi qu’en dise l’auteur) du monachisme occidental, malgré les différences de ton et de climat. Un léger voile de mélancolie traverse aussi cette belle traduction, en des temps où l’orthodoxie semblait vouée à disparaître lentement en ses terres d’origine. On appréciera aussi la quasi-absence de polémique anticatholique auquel la plupart des ouvrages orthodoxes se croient généralement obligés de céder.

Abbé Hervé Benoît

Le Mont Athos et Valaam. Pèlerinages d’un écrivain russe, de Boris Zaïtsev, Éditions des Syrtes, 2017, 228 pages, 15 €.

© LA NEF n°296 Octobre 2017

À propos Abbé Hervé Benoît

Prêtre du diocèse de Bourges et canoniste, il est l’auteur notamment du Chouan du Tanganyika (Presses de la Délivrance, 2015) et du Bouquet de Chartres. Et autres chroniques (2004-2008) (La Nef, 2008). Il est chroniqueur spirituel de La Nef.