Sophie Galitzine et itzgerald Berthon dans la pièce "Le fruit de nos entrailles"

Un couple se « maintient »


On ne sait pas grand-chose sur ce jeune couple, Louison et Max (les seuls protagonistes sur scène), hormis qu’ils s’apprêtent à se marier et requièrent les conseils d’un prêtre avant de se dire oui. Tous deux ont besoin de comprendre en profondeur le sens de cet engagement radical : non pas « oui, mais… » mais « oui » tout court. Défi et folie sans nom… Bonheur mais aussi chemin de croix. Car chacun doit lutter pour écarter le spectre d’autres vies possibles et aimer l’autre au quotidien, avec tout son être, corps et âme. Le « fruit de nos entrailles », c’est cet amour fidèle, qui produit la fécondité du couple au sens large. Vu ainsi, le chemin du mariage ressemble à celui de la vie consacrée.
La pièce esquisse les difficultés, les chutes et les espoirs de ce couple qui s’accroche, et par là, explore le mystère du mariage chrétien où Dieu reste présent en arrière-fond.
Peu de dialogues, mais une grande place laissée au corps, à travers des chorégraphies où le souffle, image de la prière, joue son rôle. La prière, en effet, comme la définit Louison dans une illumination soudaine, serait un « fluide brillant ». La danse dans Le fruit de nos entrailles illustre la vitalité du corps, sa « gravité » qui l’inscrit dans le monde (le mot « entrailles » renvoie à la fois au physique le plus concret et au tréfonds de l’âme) et est une forme d’exutoire à la peur, principal ennemi des époux. Le terrestre et le spirituel sont indissolublement liés : savoir se « main-tenir », c’est ce qu’apprennent peu à peu Louison et Max. Tout cela donne une coloration poétique à l’ensemble.
Une pièce rafraîchissante, qui rappelle que le couple chrétien, même imparfait, est appelé à la sainteté.

Arianne Ogier

Pièce Le fruit de nos entrailles : jusqu’au 31 mars 2019, tous les jeudis, vendredis et samedis à 19h45 au Théâtre de l’Essaion, 6 rue Pierre au Lard, 75004 Paris. Réservations : 01 42 78 46 42 ou www.essaion.com

© LA NEF n°311 Février 2019

À propos La Rédaction

La Rédaction