L'Enfant-Jésus de Prague © Fotobanka ČTK, René Fluger-Wikimedia

Découvrir la dévotion à l’Enfant Jésus de Prague

L’Enfant Jésus de Prague : la belle histoire d’un cadeau

En 1628, alors que la guerre détruit tout sur son passage, la princesse Polyxène de Lobkowitz offre une statue de l’Enfant Jésus aux Pères Carmes de Prague. Elle ajoute : « Honorez-le bien, et rien ne vous manquera ! » Ce cadeau singulier, qu’il faut bien comprendre, est à l’origine d’une dévotion qui a traversé les siècles.

En recevant cette petite statue en cire de 48 cm de hauteur, les Pères sont invités à contempler les mystères de l’enfance de Jésus. Cette contemplation est un appel à vivre tous les événements du quotidien dans la confiance en Dieu et à imiter la vie de Jésus à Nazareth. L’Évangile est discret sur cette vie cachée. Il ne nous dévoile que quelques événements qui nous enseignent que l’humble quotidien, vécu avec amour, est source de sanctification.

Au milieu des désolations de la guerre, sur les chemins de l’exil et oubliant parfois ce beau cadeau, les Pères Carmes vont découvrir que seul Jésus peut apaiser l’angoisse de leur cœur et que rien de durable ne peut s’établir sans lui. Cette expérience spirituelle est confirmée par l’Enfant Jésus lui-même lorsqu’il se révèle au Père Cyrille, dans le cœur à cœur d’une prière fervente. Ce religieux entend distinctement la voix de son bien-aimé : « Plus vous m’honorerez, plus je vous favoriserai », « Je vous donnerai la paix ! ».

Sitôt la paix rétablie, la statue de l’Enfant Jésus est installée dans l’église des Pères, à Prague, où elle se trouve encore aujourd’hui. Son message reste le même : Vivre chaque événement du quotidien dans la paix et la confiance, car Dieu n’abandonne pas ses amis.

Autel de l’Enfant-Jésus au sanctuaire d’Horion, en Belgique.

Cette histoire continue au Sanctuaire de Horion-Hozémont

Partant de Prague, la dévotion à l’Enfant Jésus s’est répandue dans le monde entier. Il existe désormais plusieurs sanctuaires qui lui sont consacrés, dont celui de Horion-Hozémont, dans le diocèse de Liège, en Belgique. Ce sanctuaire diocésain, fondé il y a dix ans et reconnu par l’évêque du lieu, a pour mission de prier pour la protection des familles et de la vie. 

Dès l’installation de la statue de l’Enfant Jésus de Prague et l’arrivée des premiers pèlerins, les encouragements du Ciel et de l’Église n’ont pas manqués.

À Horion-Hozémont, l’Enfant Jésus de Prague est particulièrement invoqué pour les familles, les couples en difficultés, les enfants (petits et grands) et la protection de la vie. Deux exemples parmi tant d’autres illustrent les grâces reçues.

À l’occasion d’un pèlerinage, après les prières communes, lors de la bénédiction des pèlerins avec l’huile de l’Enfant Jésus, une jeune dame semble désemparée. Elle pleure son enfant mort-né. Après un accouchement difficile le médecin lui a fait comprendre qu’elle ne pourrait plus avoir d’enfant. Malgré tout, une amie lui parle de l’Enfant Jésus de Prague et avec une fragile confiance, elle vient à Horion-Hozémont confier son bébé défunt et chercher du réconfort. Les mois passent sans nouvelles et puis, un jour, au moment de la bénédiction des pèlerins, une dame enceinte s’avance. Elle se fait reconnaître et montre une échographie. Ses larmes se sont transformées en joie !

À la fin d’un autre pèlerinage, une maman vient confier son fils drogué. À chaque essai, il a quitté l’institut de désintoxication et a rechuté. Simplement, sans que son fils le sache, elle dépose une photo de celui-ci devant l’Enfant Jésus. Le lendemain, elle téléphone au presbytère pour raconter que, de retour du pèlerinage, son fils lui a annoncé son désir de commencer immédiatement et sérieusement une cure de désintoxication. …

Il est désormais impossible de recenser toutes les grâces obtenues. Certaines sont néanmoins gravées dans le marbre, en témoignent les nombreux ex-voto qui ornent le mur de la chapelle de l’Enfant Jésus.

L’abbé Pierre Kokot dans le sanctuaire d’Horion.

Une année jubilaire

Le Sanctuaire célèbre cette année son dixième anniversaire. Avec joie, ce premier « jubilé » est l’occasion de remercier l’Enfant Jésus pour sa sollicitude tout au long de ces années. C’est en effet grâce à Lui que tout a été fait ! Parmi les faits mémorables, signalons la venue du Nonce apostolique pour la bénédiction de la chapelle de l’Enfant Jésus de Prague, l’érection canonique d’une Confrérie pour la protection des familles et de la vie par Mgr Jean-Pierre Delville (évêque de Liège), la reconnaissance de l’église comme Sanctuaire diocésain, la construction d’un couvent, l’installation des religieuses de la congrégation des Amantes de la Croix et l’aménagement d’un centre d’accueil des pèlerins.

Tout au long de l’année, les pèlerins sont invités à entrer dans le mystère de l’enfance de Jésus et à y puiser toutes les grâces nécessaires pour grandir dans l’amitié de Dieu.

De nombreuses activités ponctueront cette année jubilaire. Ainsi, le dimanche 15 août à 15h, Dom Bernard Lorent, Révérend Père Abbé de l’Abbaye de Maredsous viendra présider le pèlerinage et ouvrir les festivités. 

Tout au long de l’année, le Sanctuaire est ouvert tous les jours, sauf le lundi. Les pèlerins peuvent venir quand ils le souhaitent et s’adresser au couvent pour rencontrer un prêtre ou une religieuse. Les groupes qui viennent en pèlerinage sont invités à contacter le secrétariat du Sanctuaire pour élaborer un programme sur mesure. Un pèlerinage officiel a lieu tous les 3èmes dimanches du mois à 15h. À cette occasion, les pèlerins reçoivent la bénédiction avec l’huile de l’Enfant Jésus de Prague.

De plus, chaque année, la vie du Sanctuaire est rythmée par 2 temps forts : la neuvaine de Noël du 16 au 24 décembre, dont la Messe de Minuit est le couronnement ; et la procession du 3ème dimanche de mai à 9h30, qui unit les pèlerins pour une grande journée de grâces. Tout au long de l’année, la Messe est célébrée chaque dimanche à 10h30 et tous les jours selon l’horaire disponible sur le site internet du Sanctuaire.

Venez en pèlerinage à l’Enfant Jésus de Prague ! Nous vous accueillerons avec joie !

Abbé Pierre Kokot

Renseignements : Sanctuaire de l’Enfant Jésus de Prague, Place du Doyenné, 4460 Horion-Hozémont (Belgique).
Secrétariat : 0032 (0)4 250 10 64.
Accueil des pèlerins (Sœurs Amantes de la Croix) : 0032 (0)4 384 40 73.
Site : https://jesusdeprague.be/
Courriel : jesusdeprague@gmail.com

© LA NEF le 20 juillet 2021, mis à jour le 22 juillet 2021, exclusivité internet

À propos La Rédaction