Jacques Maritain & Emmanuel Mounier : correspondance (1929-1949)

Maritain (1882-1973) et Mounier (1905-1950) sont deux éminents intellectuels catholiques du XXe siècle. Le second, sans jamais être un « disciple » du premier, devient un habitué des cercles de Meudon dans les années vingt et voue une grande admiration à son aîné. Cette belle correspondance montre la hauteur d’esprit des deux hommes habités l’un et l’autre par une foi admirable qui transparaît dans chacune de leurs lettres. On assiste notamment au projet de Mounier d’écrire sur Péguy : La pensée de Charles Péguy (avec Georges Izard et Marcel Péguy) sera publiée au Roseau d’Or, collection de Plon dirigée par Maritain. C’est surtout la naissance en 1932 et les débuts de la revue Esprit fondée par Mounier qui occupent une place importante et passionnante. Si les deux hommes ont des divergences, le souci du rejet à la fois du capitalisme libéral et du marxisme les réunit. Mounier poussera néanmoins le « personnalisme » plus loin que Maritain. Cette correspondance révèle que Mounier, esprit pragmatique, attache moins d’importance que Maritain à la rectitude doctrinale et ce dernier n’apprécie pas que son jeune compère ne se déclare pas ouvertement chrétien à l’aurore de son aventure éditoriale. Ajoutons que cette édition inédite bénéficie du beau travail réalisé par Sylvain Guéna, et notamment une introduction aussi pertinente que synthétique.

Jacques Maritain & Emmanuel Mounier : correspondance (1929-1949), édition établie, annotée et présentée par Sylvain Guéna, Desclée de Brouwer, 2016, 472 pages, 29 €.

À propos Christophe Geffroy

Fondateur et directeur de La Nef, auteur notamment de Faut-il se libérer du libéralisme ? (avec Falk van Gaver, Pierre-Guillaume de Roux, 2015), Rome-Ecône : l’accord impossible ? (Artège, 2013), L’islam, un danger pour l’Europe ? (avec Annie Laurent, La Nef, 2009), Benoît XVI et la paix liturgique (Cerf, 2008).