Souveraineté, nation. Dilemme ou réconciliation ?, de Jacques Sapir et Bernard Bourdin

Bertrand Renouvin, directeur politique de Royaliste, a invité J. Sapir et B. Bourdin aux « Mercredis » de la Nouvelle Action Royaliste, les « royalistes de gauche » comme l’on dit souvent. L’idée de ce livre est née lors de l’un de ces mercredis. Un livre d’entretiens, respectant l’art de la conversation et de la confrontation des visions du monde, à l’ancienne en quelque sorte, loin de l’accélération exponentielle des paroles médiatiques actuelles. Un moment de tranquillité et d’intelligence en somme. Avec cet ouvrage, B. Renouvin a réussi son pari. Le dialogue Sapir/Bourdin se fait en bonne et haute intelligence entre l’économiste souverainiste et non-conformiste Sapir et le philosophe dominicain Bourdin. Les questions de départ : qu’est-ce qui fonde la souveraineté ? De quand date-t-elle ? Quelle était sa place avant la Révolution française ? Sur cette base, le dialogue se noue au long de sept thèmes, allant de « l’archéologie de la souveraineté » à « la religion dans l’espace public » en passant par « l’Église dans l’histoire » ou la relation entre « laïcité et souveraineté ». Il y a des formules saisissantes, sur Bodin en particulier, et des raisonnements stimulants, au sujet du rapport entre perte de la souveraineté et déficit démocratique dans les sociétés européennes. Un livre nourrissant pour la pensée.

Matthieu Baumier

Souveraineté, nation, religion. Dilemme ou réconciliation ?, de Jacques Sapir et Bernard Bourdin, entretiens menés par Bertrand Renouvin, Cerf, 2017, 206 pages, 15 €.

© LA NEF n°296 Octobre 2017

À propos Matthieu Baumier

Auteur d'essais, L’Anti Traité d’Athéologie (Presses de la Renaissance, 2005), La démocratie totalitaire (Presses de la Renaissance, 2007) et de romans, Les apôtres du néant (Flammarion, 2002), Le manuscrit Louise B (Les Belles Lettres, 2005). Collaborateur de La Nef, il écrit également dans diverses revues, dont Causeur, La revue Littéraire ou L'Incorrect. Il est aussi poète (Le Silence des pierres, Le Nouvel Athanor, 2013).