Blanche Streb © Michel Pourny

Blanche Streb : un hymne à la vie

En 2018, Blanche Streb publiait son premier livre : Bébés sur mesure. Le monde des meilleurs (Artège). Dans ce livre, elle expliquait comment les avancées de la science ouvrent la possibilité d’intervenir sur l’origine de la vie humaine. Ainsi cherchait-elle à expliquer que l’on se dirigeait vers un monde où les êtres humains, en plus d’être triés, pourraient un jour être améliorés, voire « augmentés ». Blanche Streb est docteur en pharmacie. Après avoir travaillé douze ans en recherche et développement dans l’industrie pharmaceutique, elle est aujourd’hui directrice de la formation et de la recherche pour Alliance VITA. Blanche est également une maman. Une maman qui sait combien la vie humaine est précieuse.
Dans un nouveau livre bouleversant, Éclats de vie (1), elle raconte le long et douloureux chemin qu’elle a dû parcourir pour avoir des enfants. Un témoignage personnel édifiant. Victime d’une erreur médicale, à la suite de son premier accouchement, elle se trouve confrontée à la terrible souffrance de la stérilité. Une épreuve à laquelle aucune femme n’est préparée. « Je crois que j’ai toujours pensé être un jour maman de plein d’enfants, et cela depuis ma plus tendre enfance », écrit-elle. Il lui faut désormais choisir : va-t-elle subir, hurler à l’injustice ou va-t-elle se battre ? « La douleur, les questions, la colère me serrent le cœur. Pour poursuivre, s’endurcir ? » Blanche trouve alors la ligne de crête qu’elle veut suivre, et décide de tout faire pour réparer le mal qu’on lui a fait. Elle pose cependant certaines limites à la technique : « Je comprends que je veux un enfant, oui, mais pas à n’importe quel prix. »
Chemin de doutes, chemin de foi et d’abandon, chemin de colère, de patience, chemin de deuil… mais aussi chemin de Vie. Cette vie qui se manifeste dans la furieuse joie de vivre de son fils, dans le soutien et l’amour inconditionnels de son mari, dans la compassion et la prière de ses proches, dans l’accompagnement discret et fidèle d’un ami prêtre. Rongée par l’angoisse, la peine et la culpabilité, elle parvient, malgré tout, à trouver le moyen d’avancer. « Nous n’aurons jamais cette grande famille dont nous avions toujours rêvé, cette réalité est une morsure de tous les jours, confie-t-elle avec pudeur. Ce n’est pas un renoncement qu’on fait une fois pour toutes. C’est un chemin chaotique sur lequel je tombe souvent. » Mais définitivement et une bonne fois pour toutes, Blanche aspire à pardonner. « Ces manques, ces erreurs médicales, ma fertilité volée, ces deuils imposés, je veux les pardonner. Ce pardon aussi prend du temps, c’est douloureux mais parfois je l’entrevois, et alors je me sens en paix. Alors j’y crois, il adviendra. Et si ce n’est pas par moi, ce sera par don. »
Le parcours de Blanche, son témoignage juste et humble, offre à tous, et pas seulement aux femmes qui souffrent dans leur maternité, un chemin d’espérance et de joie profonde. Il sème dans le cœur un sentiment paisible de gratitude pour le don de la Vie et pour Celui qui nous l’a offerte.

Marine Tertrais

(1) Blanche Streb, Éclats de vie, Éditions Emmanuel, 2019, 288 pages, 18 €.

© LA NEF n°322 Février 2020

À propos Marine Tertrais

Marine Tertrais
Journaliste, collaboratrice de La Nef où elle réalise le « portrait du mois ». Collabore également à des sites et des publications, dont Famille chrétienne.