Histoire

Québec : une Église en crise

En quelques années, dans le contexte de la « Révolution tranquille » et de la période conciliaire (1960-1970), les catholiques du Québec ont vu leur Église vaciller et la société se séculariser à une vitesse accélérée. Jusqu’au début des années 1960, 88 % de la population du Québec était catholique et l’Église était impliquée dans toutes les œuvres sociales, dans le système hospitalier ...

Lire la suite...

Un rendez-vous raté ?

En 1995, le Québec est passé tout près de l’indépendance, souci qui semble aujourd’hui assez loin des préoccupations des Québécois. Mais comment en était-on arrivé là ? Petit tour d’horizon des splendeurs et misères de l’indépendentisme au Québec. «Qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas, notre État français, nous l’aurons ; nous l’aurons jeune, fort, rayonnant et beau, ...

Lire la suite...

L’épopée de la Nouvelle-France

La grande aventure française en Amérique du Nord aura étrangement commencé par le truchement d’un Italien. Giovanni da Verrazano, parti de Dieppe pour le compte de l’armateur Jean Ango à la recherche du fameux passage du nord-ouest, parcourt le premier les côtes américaines depuis la Caroline du Nord jusqu’à l’Hudson en 1524, côtes qu’il baptise Nova Gallia (Nouvelle-France), et reconnaît ...

Lire la suite...

Indiens, mon frère !

Les Français eurent soin en Amérique du Nord de s’appuyer sur les tribus amérindiennes, et d’établir une relation d’égal à égal. «La civilisation hispanique a écrasé l’Indien ; la civilisation britannique l’a méprisé et négligé ; la civilisation française l’a adopté et a veillé sur lui. » Ce constat de l’historien américain Francis Parkman se vérifie dans l’histoire de l’Amérique du ...

Lire la suite...

Les martyrs du Canada

Les Martyrs du Canada sont liés aux débuts de l’évangélisation du pays. Les récollets ont été les premiers évangélisateurs. Arrivés à Québec en 1615, sept ans après la fondation de la cité par Champlain, ils bâtissent un monastère sur la rivière Saint-Charles en 1620. Certains partent évangéliser les Montagnais de Tadoussac, d’autres les Hurons dans la baie Georgienne. En 1625 ...

Lire la suite...

Sainte Marie de l’Incarnation

Il est une figure ignorée et centrale du catholicisme québécois que ce dossier nous permet heureusement d’évoquer. Née Marie Guyart, à Tours, à l’aube du XVIIe siècle, le « grand siècle des âmes », au cœur de la France, entrée après son veuvage dans la congrégation enseignante des Ursulines, cette femme exceptionnelle s’éteindra soixante-douze ans plus tard à Québec, en Nouvelle-France, après ...

Lire la suite...

L’abbé Perrot et la Bretagne

Assassiné en 1943 par les communistes, l’abbé Jean-Marie Perrot (1877-1943) était le symbole de la Bretagne catholique bretonnante qui ne voulait pas mourir. Portrait d’un irréductible auquel une imposante biographie vient d’être consacrée (1). Le 12 décembre, dans le diocèse de Quimper, c’est la fête de saint Corentin, premier évêque. Le 12 décembre 1943, le recteur de Scrignac, l’abbé Jean-Marie Perrot (en ...

Lire la suite...

Un germe totalitaire

Notre conception de la laïcité porte les germes du totalitarisme, estime Jean-François Chemain : explication de ce point de vue après un détour historique indispensable. Il est conforme au dogme républicain d’affirmer que la laïcité est, depuis les Lumières, la libération progressive de l’État de la tutelle de l’Église avec laquelle on ne pourrait jamais faire un pays de liberté. ...

Lire la suite...

Petite histoire de la laïcité

Après un régime de catholicité, en vigueur jusqu’à la Révolution, nous savons que s’est introduit et affermi, entre 1789 et 1905, un régime de laïcité. Et que l’espace public, auparavant unanimiste, allait cesser d’imposer à ses membres une condition pressante d’orthodoxie. Car le régime de catholicité se confondait avec un régime d’inséparation, où l’Église (gallicane) était de l’État et dans ...

Lire la suite...

Lénine, l’inventeur du totalitarisme

Stéphane Courtois, historien, directeur de la revue Communisme, a dirigé Le Livre noir du communisme (1997), événement mondial traduit en 26 langues. La Nef – Votre titre explicite bien ce que vous montrez dans votre livre, à savoir que Lénine est l’inventeur du totalitarisme : pourriez-vous nous dire en quoi principalement il est vraiment l’inventeur de ce système ? Stéphane ...

Lire la suite...

Le règne du mensonge

Le 7 novembre 1917 (le 25 octobre dans le calendrier julien), Lénine et les bolcheviques s’emparaient du pouvoir en Russie par un coup d’État. Ils allaient instaurer le communisme, régime le plus criminel de l’histoire qui, hélas ! allait s’étendre à bien d’autres pays. Bilan ? Au moins cent millions de morts selon Le livre noir du communisme, dirigé par ...

Lire la suite...

1870 : Histoire d’un désastre

Conduite au précipice et frappée d’une humiliation cruelle, la France a cher payé, en 1870-1871, la rare ineptie politique et militaire de Napoléon III, de son gouvernement et aussi de son parlement, coupables au même degré du ratage de la loi du recrutement de 1868. Mais le grand fautif, outre ses piètres généraux, ce fut l’empereur, éperonné par l’opinion et ...

Lire la suite...