Histoire

Histoire des intellectuels

La plupart des historiens s’accordent pour voir dans l’affaire Dreyfus (1894-1906) le moment où émerge en France la figure de l’« intellectuel ». En publiant son célèbre « J’accuse… ! » adressé au président de la République, Félix Faure, à la Une de l’Aurore le 13 janvier 1898, Émile Zola ouvre la voie à l’intervention des gens de l’esprit dans les débats qui agitent ...

Lire la suite...

Entre négationnisme et repentance

L’un des paramètres essentiels et indispensables de survie du totalitarisme est l’appropriation du passé. Le premier à l’avoir montré est le génial Orwell qui n’est jamais allé en URSS, il lui a suffi de côtoyer en Espagne les apparatchiks soviétiques pour faire cette constatation. Appropriation telle que dans le monde de 1984 il fallait remettre au facteur le quotidien de ...

Lire la suite...

Politique de Benjamin Constant

Aristocrate chez les démocrates, révolutionnaire parmi les gens d’Ancien Régime, Benjamin Constant (1767-1830) était aussi l’observateur exact et rigoureux de lui-même. Cette petite phrase nette : « Je passerai comme une ombre sur la terre, entre le malheur et l’ennui », aide à comprendre une nature inquiète, compliquée, qui atteignait au stoïcisme par la lucidité. Fils de Juste Constant de Rebecque, colonel ...

Lire la suite...

Socialisme ?

Socialisme, voici un mot qui ne plaît guère chez les catholiques, qui évoque la menace bolchevique ou le règne de la gabegie d’État depuis la mitterrandie… Le socialisme est immédiatement classé à gauche, même si ce n’est plus à l’extrême-gauche, et l’on peut d’ailleurs légitimement se demander en quoi le Parti Solférinien (PS) mérite encore l’épithète socialiste. Quoi qu’il en ...

Lire la suite...

Une Jeanne de droit

On n’en a jamais fini avec Jeanne d’Arc. Elle hante les consciences, françaises mais pas seulement, les consciences anglaises elles-mêmes parfois, de sa jeunesse, de sa virginité, de son invraisemblance et pourtant de son caractère historique indéniable, signe si étonnant de l’immixtion de Dieu dans les affaires temporelles, de sa fougue, de son intelligence, enfin de sa pureté surnaturelle. Et ...

Lire la suite...

L’obsession négationniste

Le génocide des Arméniens est comme la tâche originelle de la Turquie moderne fondée par Atatürk qui a couvert les assassins et, depuis, a toujours nié l’existence de cet abominable crime contre l’humanité. Le 23 avril 2014, veille de la commémoration annuelle du génocide, Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre turc, déclarait : « Nous souhaitons que les Arméniens qui ...

Lire la suite...

Avec Albert de Mun

Au service de Dieu, de la France, du peuple, telle a été la vie d’Albert de Mun (1841-1914). Destitué, à cause de cela, de toute influence sur la conduite des affaires publiques, il demeure un symbole de grandeur morale. Les médias ne diront rien de son centenaire, le 6 octobre, raison de plus pour évoquer ce précurseur de la doctrine ...

Lire la suite...

« J’ai vite renoncé à convaincre »

Dans cet entretien, Xavier Martin évoque son travail universitaire, les difficultés d’un chercheur indépendant des coteries à la mode. La Nef – Le cadre universitaire français actuel offre-t-il la possibilité de mener des recherches en toute liberté ? Xavier Martin – C’est un domaine où, à vrai dire, il n’est pas très offrant. Cette possibilité, toutefois, il la laisse. Libre ...

Lire la suite...

Hannah Arendt : le souci du monde

Née en Allemagne en 1906, décédée en Amérique en 1975, la philosophe Hannah Arendt aura suivi dans son existence comme dans sa pensée les tribulations et les évolutions d’une Juive européenne du XXe siècle – avec un anticonformisme délibéré. «Le non-conformisme, disait-elle, est la condition sine qua non de l’accomplissement intellectuel. » Penseur politique polémique, à l’écart des académies, des ...

Lire la suite...

John Bardburn : Un fol-en-Christ moderne

Fils d’un pasteur anglican, John Bradburne naquit en Angleterre en 1921. Converti au catholicisme, il parcourt le monde, vagabond du Christ dans un esprit franciscain. Il vécut dix-sept ans avec les lépreux en Rhodésie et fut assassiné le 4 septembre 1979. «Ce qui est folie dans le monde, Dieu l’a choisi pour confondre les sages » (1 Co 1, 27) ...

Lire la suite...

Alexandre Soljénitsyne : la passion de la vérité

J’avais dix-neuf ans, quand la nouvelle de l’expulsion d’Alexandre Soljénitsyne fut annoncée par les radios occidentales diffusant en direction de l’URSS. Comme d’autres jeunes Soviétiques, je savais qu’un conflit l’opposait aux autorités, sans que sa nature exacte me soit pour autant connue. Nous étions alors soumis à un flot de propagande communiste massif mais inefficace dans le fond, car l’homo ...

Lire la suite...

Nouvelle théologie ?

Dans ce que l’on a identifié comme une nouvelle vague de théologiens politiques chrétiens, dont l’écume serait Radical Orthodoxy, on fait beaucoup de cas de William Cavanaugh, jeune laïc américain qui, pour avoir vécu au Chili, dispose d’un œil avisé sur l’état politico-religieux de l’Amérique latine. Un œil vif, scrutateur et érudit, mais peut-être un tantinet trop latino-centré pour garder ...

Lire la suite...