Social, économie

Toujours moins de liberté ?

Soucieux d’avancer rapidement sur certains sujets symboliques, le nouveau gouvernement a fait adopter à l’Assemblée, le 9 août, la loi de moralisation de la vie politique. Le principe de cette « moralisation » ne peut que faire l’unanimité, la loi concoctée, cependant, est très loin du compte : elle apparaît surtout démagogique et liberticide. Outre l’interdiction outrancière des emplois familiaux pour les ...

Lire la suite...

La faute au seul capitalisme ?

C’est devenu un thème à la mode dans le microcosme catholique : tous nos maux sont dus au libéralisme économique et à lui seul. Pas seulement la dégradation de l’environnement ou la montée des inégalités, ce qui a du sens. Mais la loi Taubira, la dégradation de la famille, la GPA, l’avortement, la laideur ambiante, la dégradation de l’orthographe, l’immigration, ...

Lire la suite...

Démographie : quelle politique familiale ?

Les politiques familiales ont une efficacité prouvée en matière de natalité. Point de vue de Jacques Bichot qui propose un « New Deal » des politiques familiales, une réforme ambitieuse plutôt qu’un énième réajustement. Explications. Pourquoi a-t-on des enfants ? Au point de départ il y a l’instinct sexuel. Mais, déjà chez certains animaux, et plus encore chez l’homme, la fécondité naturelle ...

Lire la suite...

Démographie : point sur les migrations

Les migrations sont devenues un phénomène important de notre époque. Les statistiques permettent de livrer des constats indéniables. Point de la situation. En 2000 la revue Panoramiques dirigée par le regretté Guy Hennebelle avait publié un numéro coordonné par le non moins regretté Jacques Dupâquier et intitulé « Quand on entend démographie, faut-il sortir son revolver ? » En 15 ans, la ...

Lire la suite...

Démographie : les leçons de l’histoire

Les exemples des invasions barbares dans l’Empire romain et des Vikings en Occident montrent que les grandes migrations ne détruisent que les cités mortes. Il ne fait aucun doute que les grandes migrations se présentent comme le défi principal auquel sont confrontées les civilisations sédentaires. En effet, la vie est mouvement et la force politique élémentaire d’un peuple consiste en ...

Lire la suite...

Démographie : un facteur décisif

La démographie est un facteur politique décisif, l’histoire ne le montre que trop, alors qu’il est aujourd’hui très largement méconnu. Pourquoi Mme Merckel, bravant son opinion publique, a-t-elle ouvert les portes à plus d’un million de migrants ? Pour des raisons démographiques, tant on commence à s’inquiéter outre-Rhin de ce que les prétendus 85 millions d’Allemands affichés depuis la réunification ...

Lire la suite...

La démographie mondiale

La démographie est un enjeu essentiel pourtant peu pris en compte par nos responsables politiques. Aperçu significatif sur un sujet aussi vaste que complexe. On avance habituellement un chiffre supérieur à 9 milliards d’humains pour 2050 – nous sommes 7,4 milliards en 2016 – comme s’il était une certitude, ce qui n’est pas le cas, car il dépend d’hypothèses par ...

Lire la suite...

Merci Sœur Catherine

On remarque dans le film étonnant de François Ruffin, Merci patron !, film où l’on pleure et où l’on rit du même mouvement souvent, saisis que l’on est par le désespoir et ravis pourtant par l’ingéniosité de ce Robin des bois de Picardie, qui vole le riche Bernard Arnault pour sauver la pauvre famille Klur qu’il a condamnée au chômage ...

Lire la suite...

Laudato si’ et la décroissance

Il est dit au paragraphe 193 de Laudato si’ que « nous savons que le comportement de ceux qui consomment et détruisent toujours davantage n’est pas soutenable, tandis que d’autres ne peuvent pas vivre conformément à leur dignité humaine. C’est pourquoi l’heure est venue d’accepter une certaine décroissance dans quelques parties du monde, mettant à disposition des ressources pour une ...

Lire la suite...

Les mécanismes de la crise

Notre système économique connaît depuis quelques années une crise dont les spécialistes sont unanimes à nous dire qu’elle est d’une gravité au moins égale à celle de 1929. Cette crise se manifeste concrètement par une dette gigantesque, à la fois des ménages (aux États-Unis notamment) et aussi des États. Et cela se traduit dans les plus anciens pays développés par ...

Lire la suite...

L’impasse du libéralisme économique

En notre époque de grande confusion des esprits, le libéralisme économique attire apparemment une petite partie des catholiques. Il est vrai que la situation française appelle, à bien des égards, certaines mesures « libérales » qui fassent à la fois reculer l’étatisme et sa bureaucratie paralysante, ainsi que la pression exercée par les charges de toutes sortes qui font de ...

Lire la suite...

Un régime à bout de souffle

Le mouvement Nuit debout qui est né de l’opposition, à gauche, à la loi El Khomri « et à son monde » a donné lieu à de multiples commentaires et analyses. La plupart, assez attendus : la presse de gauche y voyant une sympathique réaction populaire face à un gouvernement socialiste qui exaspère sa base, prémices, espère-t-elle, d’un Podemos à la française ...

Lire la suite...