Archives de cet auteur: Paul-Marie Couteaux

Paul-Marie Couteaux
Écrivain, essayiste, député européen (1999-2009), chroniqueur de La Nef, il dirige Les Cahiers de l’Indépendance, revue des souverainistes de tous horizons, et est l’auteur de nombreux ouvrages dont De Gaulle, espérer contre tout. Lettre ouverte à Régis Debray (Xenia, 2010), Etre et parler français (Perrin, 2006), Un petit séjour en France (Bartillat, 2004), De Gaulle philosophe (JC Lattès, 2002).

Les autruches bienheureuses

Quiconque s’est un jour penché sur l’Histoire ne peut qu’être frappé par la capacité des hommes à s’aveugler devant les dangers collectifs qui les menacent, et les plus immédiats. On pense à l’espèce d’obstination avec laquelle les Français (et les Anglais) refusèrent de voir, au long des années trente, la montée du péril allemand – péril pourtant annoncé dès les ...

Lire la suite...

La vérité finit toujours par éclore

Même en politique étrangère où le jeu des États est nécessairement caché (n’en déplaise aux simples d’esprits qui traitent de « complotistes » ceux qui tentent de le décrypter), les vérités finissent toujours par éclore, avec le temps – certes, il y faut souvent des décennies… Quand j’ai entamé ici une réflexion sur les événements du Rwanda, et l’odieux génocide qui a ...

Lire la suite...

Allemagne et Rwanda

C’est un des plaisirs de cette chronique que d’engager des conversations avec des lecteurs qui me font l’amitié d’en commenter tel ou tel passage. Curieusement, c’est aux plus critiques que l’on est porté à répondre. Malgré une actualité internationale qui s’enflamme (notamment en Algérie, sujet explosif que nous suivrons de près), prenons aujourd’hui le temps de deux mises au point. ...

Lire la suite...

L’« intégration » franco-allemande

Protégée par la coupable indifférence de l’opinion pour les affaires étrangères, la longue liste des États avec lesquels Paris se brouille ne cesse de s’allonger. Visitant fin janvier l’Égypte, M. Macron (après avoir cru bon d’attaquer le gouvernement japonais pour les mauvaises conditions de détention de M. Ghosn, sortie qui indisposa deux gouvernements à la fois) déclara devant un Président ...

Lire la suite...

Ignominies en catimini

L’accusation de « complotisme » est devenue si infamante que l’esprit public gavé d’informations superficielles fait passer pour demi-fou quiconque entend décrypter la politique des États, qui est justement une véritable politique parce qu’elle est secrète. Est réputée complotiste, par exemple, toute évocation des cénacles où se réunissent en catimini des responsables politiques, financiers, industriels et autres « décideurs » de l’univers. Davos en ...

Lire la suite...

Le pacte mondial de Marrakech

On n’a sans doute pas fini de revenir sur la signature par la France, le 10 décembre à Marrakech, d’un « Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières ». Pour ses partisans, ce texte (présenté par l’Assemblée Générale de l’ONU, un des organes importants mais non décisionnels de l’organisation universelle) ne fait que donner un cadre aux migrations, sans caractère ...

Lire la suite...

Diplomatie française : une logique parfaite

Parmi les nombreuses cartes diplomatiques aux mains de la France, il y a son savoir-faire, poli au fil de plusieurs siècles, pour traiter les gouvernements et les chefs d’États étrangers, soit chez eux, soit en France lors de visites officielles – ce qu’on nomme le service du protocole. Discret, impalpable, tenu pour secondaire pour qui ignore de quoi sont faites ...

Lire la suite...

Macron contre la francophonie

Nous avons vu (La Nef d’octobre 2018) comment le Rwanda fut pris en mains par Paul Kagamé, chef de la sédition tutsi du FPR (Front Patriotique du Progrès) à la faveur d’un attentat au cours duquel, en avril 1994, fut tué le président hutu Habyarimana – attentat dont ledit Kagamé et son soutien Museveni, président ougandais et homme-lige de Washington, ...

Lire la suite...

Le sommet de la francophonie à Erevan

La France s’est toujours gardée de présenter la francophonie comme une métamorphose de l’aventure coloniale qui, après les indépendances, se transformerait, par le truchement de sa langue, en une sorte d’extension universelle de sa civilisation. Précaution qu’exprimait déjà de Gaulle quand, à ceux qui le pressaient de créer « un Commonwealth à la française », il rétorquait : « Il faut que cela ...

Lire la suite...

Kagamé et le drame rwandais

Pays montagneux au climat tempéré et aux paysages parfois renversants de beauté, le Rwanda est remarquable par sa situation : pays central, c’est aussi celui du partage des eaux : au Nord le Nil, à l’Ouest le fleuve Zaïre. Qui contrôle ce pays occupe une position stratégique de choix ; les appétits sont d’autant plus vifs que la Belgique, après ...

Lire la suite...

1918 : des alliances en Europe

La politique a de multiples branches, qui ont au moins un point commun : on ne peut les saisir sans une solide érudition historique, l’histoire étant bien l’autre nom de la politique – au sens le plus noble de ce terme qui en a tant, du meilleur au pire. Longtemps, l’étude de l’histoire a tenu lieu de science politique, science ...

Lire la suite...

Europe : marquer contre son camp

On a beau savoir que le sport en général (et le foutebole en particulier) constitue l’un des ingrédients les plus efficaces de l’extraordinaire involution du monde de la technique et de la marchandise qui étend partout ses ravages, on n’échappe pas aux plis de l’esprit qu’il nous fait prendre, surtout en période de coupe du monde. Du moins cette circonstance ...

Lire la suite...