Culture

Vérité et liberté

Tout a déjà été écrit sur la victoire d’Emmanuel Macron et l’échec de Marine Le Pen dont elle est largement responsable, nous n’avons rien d’original à ajouter aux bonnes analyses vues ici ou là. Après cinq années de lamentable présidence Hollande, il est quelque peu désespérant que les Français aient aussi largement « marché » au mirage du renouveau annoncé par un ...

Lire la suite...

Bernanos, l’honneur et la liberté

Plusieurs essais importants de Bernanos viennent d’être réédités. Essais de la maturité, ils expliquent ses positions sur Vichy et la guerre, et révèlent sa lucidité face à la montée en puissance d’une modernité ayant rompu avec la notion de limite. Une lecture toujours revigorante et même indispensable. De l’apologie de son maître Drumont en 1932 aux attaques violentes contre le Maréchal ...

Lire la suite...

De devoir de résister

Bertrand Vergely, philosophe orthodoxe et enseignant en classes préparatoires, mène une œuvre indispensable sur le sens de la vie. Son dernier livre (1) a été l’occasion de le rencontrer. Entretien. La Nef – Votre livre doit beaucoup à Vaclav Havel qui a annoncé un « post-totalitarisme » caractérisé par « la rencontre entre communisme et consommation » (p. 89 et 173) : pouvez-vous nous expliquer ce paradoxe ? Bertrand ...

Lire la suite...

1870 : Histoire d’un désastre

Conduite au précipice et frappée d’une humiliation cruelle, la France a cher payé, en 1870-1871, la rare ineptie politique et militaire de Napoléon III, de son gouvernement et aussi de son parlement, coupables au même degré du ratage de la loi du recrutement de 1868. Mais le grand fautif, outre ses piètres généraux, ce fut l’empereur, éperonné par l’opinion et ...

Lire la suite...

Un Québécois amoureux de la France

Sociologue et philosophe, Mathieu Bock-Côté, figure de la vie intellectuelle québécoise, s’est également imposé en France par la pertinence et l’indépendance de sa pensée, à contre-courant du politiquement correct. Il répond à nos questions à l’occasion de la sortie de son dernier livre, Le nouveau régime. La Nef – Avant d’aborder votre dernier livre, un mot d’abord sur vous : ...

Lire la suite...

L’utopie humanitaire et le christianisme

Les cauchemars du XXe siècle ne nous ont-ils rien appris ? Notre monde n’a pas fait le deuil de l’utopie et rêve toujours de s’affranchir de la condition humaine. La version présente est la doctrine humanitaire qui est certes quelque peu chahutée aujourd’hui mais n’en reste pas moins la doctrine dominante en Occident. La promesse est celle-ci : à l’horizon se ...

Lire la suite...

L’Eglise russe et la révolution

L’Église orthodoxe russe, liée depuis des siècles à la monarchie, figura, dès les premiers temps, parmi « les ennemis du peuple » désignés par le nouveau pouvoir bolchevique Depuis la conversion de la Russie à la fin du Xe siècle, avec saint Vladimir, le christianisme est devenu constitutif de l’identité russe. La création d’un patriarcat russe en 1589 avait marqué une relative ...

Lire la suite...

La révolution d’octobre

Février et octobre sont les deux temps forts de la révolution russe qui permet aux bolcheviks très minoritaires menés par un Lénine décidé de prendre le pouvoir. Impossible de découper l’histoire en tranches. Les dates ne sont que des bornes commodes pour l’exposition des faits, mais qui, bien rarement, peuvent rendre compte de son déroulement et masquent fréquemment les enchaînements ...

Lire la suite...

La chute du tsarisme

S’il est vrai qu’on a vu se succéder au cours des âges cinq Russies bien différentes (Russie de Kiev, Russie de la période tartare, Russie moscovite, Russie pétrovienne, Russie soviétique), nous ne considérerons ici que celle refrappée en effigie occidentale par l’œuvre violente et gigantesque de Pierre le Grand (1672-1725), créateur d’une marine sur le modèle anglais, d’une armée sur ...

Lire la suite...

Le nœud coulant de la laïcité

Selon la vulgate moderniste (qu’elle soit d’inspiration marxiste ou libérale), les phénomènes religieux semblaient devoir se dissoudre dans une humanité enfin épanouie et adulte. Le progrès des sciences et des techniques, le développement de l’instruction, la croissance économique, l’amélioration des conditions de vie que le sens de l’histoire allait nécessairement générer étaient censés condamner à terme ce résidu de l’ancienne ...

Lire la suite...

Le catholicisme au Japon : une richesse littéraire

Bien que très minoritaire au Japon, le christianisme a su inspirer un certain nombre de grands écrivains catholiques japonais. Petit tour d’horizon. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, on ne comptait pas un seul écrivain japonais de confession chrétienne. En 1972, quand Kyobunkwan (« Société chrétienne de littérature »), un éditeur et libraire installé dans le quartier de Ginza, à Tokyo, ...

Lire la suite...

Histoire de l’Eglise au Japon

Deux vagues de fond traversent le Japon au XVIe siècle : la désintégration dans la première moitié du siècle, puis la réunification sous la poigne ferme de trois chefs militaires qui se succèdent dans la seconde moitié du siècle. Miyako, devenue Kyoto à notre époque, est depuis des siècles la capitale politique et culturelle du pays, mais elle a perdu ...

Lire la suite...